ENQUÊTE - D'après des sources concordantes à LCI, l'ancien candidat LR à l'élection présidentielle est dans le viseur du Parquet national financier (PNF) pour des sommes versées par l'Assemblée nationale à un écrivain recruté comme assistant parlementaire.

François Fillon est à nouveau dans le viseur de la justice. D'après des sources concordantes à LCI, l'ancien Premier ministre et candidat à l'élection présidentielle de 2017 est visé par une nouvelle enquête du Parquet national financier (PNF). 

L'enquête du parquet national financier (PNF), ouverte en 2017 pour "détournement de fonds publics", porte sur les conditions d'emploi par l'ancien Premier ministre de l'écrivain Maël Renouard, entre 2013 et 2015, comme assistant parlementaire.

L'avocat de l'ancien Premier ministre dénonce un "acharnement"

Les magistrats peuvent désormais décider d'ouvrir une information judiciaire, convoquer François Fillon devant le tribunal correctionnel de Paris ou classer l'enquête sans suite.

"Il est stupéfiant de prétendre qu'un collaborateur parlementaire ne puisse pas participer à l'écriture d'un livre politique par un député", a réagi auprès de l'AFP son avocat, Me Antonin Lévy.

"Cette enquête est une pure création artificielle du PNF qui s'acharne à maintenir ouvertes des procédures vides et les sort opportunément quelques semaines avant le procès en appel à venir", a-t-il dénoncé. 

Dans le volet des emplois fictifs de son épouse Penelope, François Fillon a fait appel de sa condamnation en juin 2020 à cinq ans de prison, dont deux ferme, et sera rejugé en novembre.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info