Quatre établissements scolaires et une crèche sont fermées ce vendredi à Maisons-Alfort, en région parisienne.
Ces établissements sont situés près d'une usine où deux fuites d'ammoniac ont été détectées jeudi.
Deux ouvriers ont été légèrement blessés.

L'initiative a été prise par "mesure de précaution". La préfecture du Val-de-Marne a annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi la fermeture de plusieurs établissements scolaires et d’une crèche situés à proximité immédiate de l'usine Biospringer, à Maisons-Alfort dans le Val-de-Marne. Décidée "en lien avec la direction académique des services de l’Éducation nationale et la mairie de Maisons-Alfort", cette annonce fait suite à la détection, jeudi, de deux fuites sur une cuve d’ammoniaque.

Ces dernières sont apparues lors de travaux de soudure et deux ouvriers ont été légèrement blessés.

"Les mesures en dessous des seuils de dangerosité"

Pour éviter les intoxications d'ammoniac, un gaz incolore et irritant pouvant provoquer entre autres des difficultés respiratoires, une irritation des poumons et des yeux, des opérations de pompage se poursuivent ce vendredi matin. En outre, personne n'a le droit de pénétrer dans un périmètre de 100 mètres autour du site industriel. "Des odeurs sont susceptibles d’être ressenties à proximité immédiate de l’usine", précise un communiqué, rappelant qu'"il est conseillé par mesure de précaution d’éviter le secteur et pour les habitants à proximité de rester chez eux le temps de l’intervention des secours".

La préfecture du Val-de-Marne tient à rassurer sur le fait qu'il s'agit bien de mesures de précaution, puisque "les mesures de toxicité relevées régulièrement par les pompiers restent en dessous des seuils de dangerosité".

Toutes sont effectives jusqu'en début d'après-midi ce vendredi, a encore précisé la préfecture. Les personnes "qui ressentiraient une irritation ou des difficultés respiratoires" sont invitées à contacter le 18.


Audrey LE GUELLEC

Tout
TF1 Info