La moto utilisée par les forces de l'ordre est-elle dangereuse ?

Publié le 24 juin 2019 à 9h03
La moto utilisée par les forces de l'ordre est-elle dangereuse ?

Source : AFP

INSÉCURITÉ ROUTIÈRE - Une note de la gendarmerie nationale émise le 18 juin dernier, demande la suspension de la moto Yamaha MT 09 Tracer 900 cm3. En cause ? Le défaut de certaines fourches qui font trembler ces engins.

Ce n'est pas la première fois que ce modèle est pointé du doigt par les professionnels. Selon Le Parisien, une note de la sous-direction de la sécurité publique et de la sécurité routière de la gendarmerie nationale a été émise le 18 juin dernier. 

Elle alerte et demande la suspension de l'utilisation de la moto Yamaha MT 09 Tracer 900 cm3 qui équipe de nombreux escadrons de gendarmerie motorisées, des formations de la police nationale et les policiers de certaines polices municipales, indiquent nos confrères. 

Lire aussi

D'après cette note, une centaine de véhicules sont concernés par cette demande de suspension. En cause ? "Certaines fourches ont pu être montées par Yamaha avec un outil non adapté (clé à choc). En conséquence, la fourche de suspension peut être fragilisée". En d'autres termes, explique un motard interrogé par le quotidien : les motos tremblent dès que la vitesse de 200km/h est atteinte. Ce qui pose de nombreux problèmes dès lors que les policiers prennent en chasse une voiture sur l'autoroute. 

En 2017, la direction de la gendarmerie ainsi que la police nationale avaient décidé de ne plus utiliser cette moto. Un an après, après des mois de tests et de nouvelles formations, elle avait été réutilisée par les policiers à moto. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info