Rino Barillari, surnommé le "roi des paparazzi", accuse Gérard Depardieu de l'avoir agressé physiquement ce mardi sur la via Veneto en plein cœur de Rome.
La star française affirme de son côté s'être "interposé entre le paparazzo et sa compagne".

La scène s'est déroulée ce mardi 21 mai au Harry's bar, l'un des établissements les plus courus de la via Veneto à Rome. Rino Barillari, surnommé le "roi des paparazzi", accuse Gérard Depardieu de l'avoir agressé physiquement. "Je l'ai vu via Veneto avec une femme. Je me suis approché pour faire quelques photos", a raconté le photographe de 79 ans, cité par le quotidien romain Il Messaggero. Selon son récit, c'est tout d'abord la femme accompagnant l'acteur, qui s'avère être sa compagne, Magda Vavrusova, qui a tenté de le bloquer, puis c'est Gérard Depardieu lui-même qui est intervenu et lui a donné trois coups de poing au visage.

Les deux parties ont porté plainte

Dans la soirée, l'acteur et sa compagne ont donné leur version des faits à travers un communiqué de leur avocate au barreau de Paris, Delphine Meillet : "Rino Barillari, aussi connu pour ses photos que pour ses méthodes agressives, a poussé violemment la compagne de Gérard Depardieu". "Le photographe m’a poussée en touchant mon buste et ma poitrine avec son bras (...) J’ai encore mal, il a été d’une violence extrême", a-t-elle déclaré aux policiers romains devant lesquels elle a déposé une plainte pour violence, selon son avocate. 

"Devant la violence de la situation, Gérard Depardieu, qui s’est interposé entre le paparazzo et sa compagne, a chuté et a glissé sur lui", toujours selon l'avocate. "Le célèbre acteur et sa compagne sont ensuite montés en voiture, le photographe persistant malgré tout ce qui venait de se passer à les matraquer de clichés". La compagne de l'acteur se trouve à l'hôpital Umberto I de Rome, a-t-elle précisé, affirmant que "ce photographe, qui n’en est pas à sa première altercation, revendique près de 170 passages aux urgences médicales pour s’être battu avec des célébrités qui refusaient d’être photographiées". 

De son côté, le photographe, joint par téléphone en fin d'après-midi par l'AFP, n'était pas en mesure de répondre : "Je ne peux pas parler, je suis à l'hôpital". Selon Il Messaggero, qui est parvenu à l'interroger avant son hospitalisation, le photographe compte lui aussi porter plainte : "Je vais d'abord à l'hôpital, mais ensuite, je m'occupe de lui : je porte plainte contre lui chez les carabiniers", a-t-il déclaré au journal. "Quand je les ai photographiés à leur table, évidemment en cachette, je ne m'imaginais comment ça se serait fini", a-t-il raconté. "Mamma mia, qu'est-ce qu'il est gros. Il m'a donné trois coups de poing au visage".

À 75 ans, Gérard Depardieu, monstre sacré du cinéma français, voit son étoile pâlir. Il doit être jugé en octobre à Paris pour agressions sexuelles sur deux femmes lors d'un tournage en 2021. Il est par ailleurs inculpé depuis 2020 pour viols et agressions sexuelles sur une jeune comédienne, Charlotte Arnould. Plusieurs autres plaintes ont été déposées contre la star, qui nie les faits qui lui sont reprochés.


V. F

Tout
TF1 Info