Au moins trois plaintes pour viol et agression sexuelle déposées contre Gérard Miller

par J.V.
Publié le 22 février 2024 à 14h03, mis à jour le 22 février 2024 à 16h21

Source : TF1 Info

Le service police-justice de TF1-LCI a pu avoir la confirmation de trois plaintes déposées contre le célèbre psychanalyste.
La troisième émane d’une jeune femme qui dénonce des faits survenus en 2001 lorsqu’elle avait 17 ans et lui 53.
Il y a quelques jours, nos équipes avaient pu rencontré Charlotte, qui décrit une agression similaire aux témoignages publiés début février dans "Elle".

L'affaire Gérard Miller connait une accélération. Alors qu’une quarantaine de femmes ont dénoncé début février dans Elle des faits de viols et d’agressions sexuelles qui seraient survenus entre 1993 et 2020, le service police-justice de TF1-LCI a appris qu’au moins trois plaintes ont déjà été déposées contre le célèbre psychanalyste ces derniers jours.

La troisième, en date du 20 février, émane d'Aude G., aujourd'hui âgée de 39 ans. Elle dénonce des faits qui se seraient déroulés en novembre 2001. D’après elle, Gérard Miller lui aurait imposé une fellation alors qu’elle avait 17 ans et lui 53 ans.

Des témoignages concordants

Il y a quelques jours, nos équipes ont pu interviewer Charlotte, l’une des deux premières femmes qui a porté plainte contre le psychanalyste et qui l’accuse d'agression sexuelle, également en 2001. "J’ai comme un laps de temps, un trou noir complet", explique-t-elle dans la vidéo en tête de cet article.

"Le moment où je reprends mes esprits (…) Je ne suis plus du tout dans la même salle. Je suis en culotte et il est au-dessus de moi, en train de me masser". Son récit est similaire à celui des nombreuses femmes qui ont témoigné dans les colonnes de Elle et qui estiment avoir pu être droguées ou hypnotisées par le psychanalyste lors d'une séance.

Aucune enquête n’a encore été ouverte par le Parquet de Paris qui est en train d’analyser tous les éléments avant de décider des suites judiciaires à donner au dossier. De son côté, Gérard Miller récuse toutes ces accusations depuis le départ et assure s’être toujours assuré du consentement des femmes qu’il a pu fréquenter.


J.V.

Tout
TF1 Info