"Go fast" : trois individus interpellés dans le Finistère après la saisie de 115 kg de cannabis

V.M
Publié le 25 septembre 2022 à 11h19
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Trois individus ont été placés en garde à vue à Quimperlé (Finistère) après l'interception d'un "go fast", selon un communiqué de la gendarmerie publié samedi.
Près de 115 kg de résine de cannabis ont été saisis.

C'est une course contre-la-montre qui s'est achevée avec l'interpellation de trois individus, présentés au parquet de Quimper vendredi en vue d'une information judiciaire. Un "go fast" - technique utilisée par les trafiquants pour transporter rapidement des stupéfiants - a été intercepté lors d'une opération déclenchée dans la nuit du 21 au 22 septembre, a indiqué samedi la Gendarmerie nationale dans un communiqué. 

Le "go fast" avait été identifié lors de son départ depuis le sud de l'Espagne, direction la Bretagne. Grâce à l'identification du réseau dès le mois de mai 2022, l'enquête menée sous la direction du parquet de Quimper (Finistère) a permis de monter l'opération d'interception de deux véhicules en provenance d'Espagne, remontant la façade Atlantique via la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres. 

Lire aussi

Trois interpellations

L'opération a permis, selon la gendarmerie, d'interpeller deux hommes "très défavorablement connus", ainsi que de saisir près de 115 kg de résine de cannabis. 

Une femme a également été interpellée lors d'une perquisition à son domicile dans le Morbihan. Les enquêteurs y ont saisi de la cocaïne, de la résine et de l'herbe de cannabis, ainsi que des objets de valeur, deux armes de poing et plusieurs centaines de munitions. 

Les trois individus ont été placés en garde à vue par les enquêteurs de la compagnie de gendarmerie départementale de Quimperlé. À l'issue de cette garde à vue, samedi, ils ont été présentés au parquet en vue de l'ouverture d'une information judiciaire du chef de "trafic de stupéfiants, importation de stupéfiants, participation à une association de malfaiteurs, détention d'armes et de munitions de catégorie B". Ils ont été placés en détention provisoire. 


V.M

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info