Le handballeur français Benoît Kounkoud a été placé en garde à vue, mardi.
Il est soupçonné d'avoir tenté de violer une femme dans une boîte de nuit.

Quelques jours après leur sacre à l'Euro, les Bleus du handball sont dans la tourmente. Benoît Kounkoud a été interpellé par les policiers de la BAC parisienne, mardi à l'aube. L'ailier droit de 26 ans est soupçonné d'une tentative de viol contre une femme dans la boîte de nuit La Mondaine, peu après la cérémonie à l’Élysée, lundi soir, a appris le service police-justice de TF1/LCI, confirmant une information de Valeurs Actuelles. "Complètement ivre", selon une source policière, son dépistage d'alcoolémie s'est révélé positif. 

Le parquet de Paris a confirmé "qu'un handballeur français est en garde à vue dans les locaux du 1er district de police judiciaire depuis le petit matin du 30 janvier". "Une femme née en mars 2003 lui reproche une tentative de viol, au cours d'une soirée alcoolisée dans une boîte de nuit du VIIIe arrondissement", a-t-il ajouté. 

L'enquête a été confiée au premier district de la police judiciaire de Paris (1DPJ). 

De son côté, la Fédération français de handball indique ce mercredi dans un communiqué avoir "pris connaissance des accusations qui pèsent sur Benoît Kounkoud" mais n'être "pas en mesure de commenter cette affaire, à ce stade". L'institution affirme toutefois "rester attentive aux suites qui seront données par les autorités judiciaires" et "réaffirme sa détermination à lutter contre toute forme de violence et entend rappeler qu’elle condamne sévèrement de tels faits, lorsqu’ils sont établis et quelle que soit la personne mise en cause."

Pour rappel, l'équipe de France a remporté dimanche son quatrième titre de champion d'Europe en s'imposant, après prolongation, contre le Danemark (33-31, a.p). 


M.G avec le service police-justice de TF1/LCI

Tout
TF1 Info