Après le suicide de Lucas, 13 ans, enquête ouverte pour harcèlement

S.M avec AFP
Publié le 12 janvier 2023 à 17h26, mis à jour le 14 janvier 2023 à 12h21

Source : TF1 Info

Lucas, un adolescent de 13 ans, s'est donné la mort, samedi 7 janvier à Golbey, dans les Vosges.
Le parquet a annoncé ce jeudi l'ouverture d'une enquête pour harcèlement sur mineur de moins de 15 ans, ce jeudi 12 janvier.
Ses proches dénoncent des "faits de harcèlement en raison de son homosexualité".

La justice devra faire la lumière sur la cause de son suicide. Une enquête pour harcèlement sur mineur de moins de quinze ans a été ouverte, ce jeudi 12 janvier, après le suicide, samedi 7 janvier, de Lucas, un adolescent de 13 ans à Golbey, dans les Vosges, a annoncé le parquet d'Épinal. 

Les proches de l'adolescent, qui étudiait en classe de 4e au collège Louis-Armand, ont dénoncé dans leurs auditions "des faits de harcèlement commis par des élèves de son collège, en raison de son homosexualité, depuis plusieurs mois", a précisé le procureur de la République, Frédéric Nahon, dans un communiqué. 

Les faits avaient été signalés à l'Éducation nationale

La famille n'avait pas déposé plainte, mais "les faits avaient été signalés à l'Éducation nationale, qui avait reçu les mineurs", a ajouté le magistrat. L'enquête a été confiée au commissariat de police d'Épinal afin d'"établir la réalité des faits dénoncés et le lien de causalité avec le suicide", a ajouté le parquet. 

Ce drame a suscité une vive émotion dans la commune, prenant une dimension nationale. Le ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndiaye a ainsi adressé, ce jeudi sur Twitter, "toutes [ses] pensées" à Lucas, sa famille et ses amis. "Je pense à tous les élèves comme lui harcelés : leur désespoir fonde ma détermination à empêcher toute forme de harcèlement. Aucun enfant ne doit trouver comme issue ultime le suicide", a écrit le ministre. 

Une cérémonie civile aura lieu samedi 14 janvier à 17 heures, aux pompes funèbres Colinmaire à Épinal, selon nos informations. Les parents de Lucas invitent les personnes présentes à porter un signe LGBT en hommage, précise France Bleu. Une cagnotte Leetchi a été mise en place, qui a collecté près de 8000 euros, et qui semble, à cette heure, clôturée. 


S.M avec AFP

Tout
TF1 Info