Ce dimanche, une trentenaire est décédée des suites de ses blessures, après avoir été volontairement percutée vendredi soir par son ex-compagnon.
Ce dernier a été mis en examen pour meurtre sur conjoint.

Un nouveau féminicide en France. Une femme de 33 ans est décédée à l’hôpital après avoir été volontairement percutée vendredi soir par son ex-compagnon avec son véhicule à Riedisheim (Haut-Rhin), a appris l'AFP ce dimanche auprès du parquet de Mulhouse. Grâce à l'intervention rapide de la police alertée par des témoins, la jeune femme, polytraumatisée, avait été prise en charge par les secours et transportée à l'hôpital Émile Muller de Mulhouse, puis au CHRU de Strasbourg par hélicoptère, indique une source policière. 

Le suspect, interpellé peu après les faits en état d'ébriété, présentait un taux d'alcoolémie de 0,69 mg par litre d'air expiré. Âge de 44 ans, il a été mis en examen dimanche pour meurtre sur conjoint. Le parquet a requis son placement en détention provisoire. 

Le commissariat de Mulhouse a été saisi de l'enquête. D'après les premiers éléments, l'homme aurait fait descendre son ex-compagne de la voiture, se serait éloigné avant de revenir pour la percuter. Il était déjà connu des services de police pour violences sur conjoint. 

En moyenne sur les dernières années, un féminicide survient tous les trois jours en France. Selon le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti, il y en a eu 118 en 2022 et 94 en 2023, un chiffre en baisse accueilli avec prudence par les associations féministes. 


AL avec l'AFP

Tout
TF1 Info