Haute-Savoie : ce que l'on sait de l'avalanche des Contamines-Montjoie qui a fait six morts

par A.S
Publié le 10 avril 2023 à 13h02, mis à jour le 11 avril 2023 à 15h01

Source : JT 20h WE

Une avalanche est survenue dimanche sur un glacier des Contamines-Montjoie (Haute-Savoie).
Le dernier bilan communiqué en fin de matinée ce lundi fait état de six morts.
Les recherches sur place sont terminées, annonce la gendarmerie.

Une journée ensoleillée, de la "bonne" neige, un risque avalanche niveau 2 sur 5. Rien ne permettait d'imaginer le drame survenu dimanche sur un glacier des Contamines-Montjoie (Haute-Savoie).

En ce week-end pascal, six personnes sont décédées dans une importante avalanche dans cette commune du massif du Mont-Blanc alors qu'elles y effectuaient une randonnée à ski. 

Alors que les recherches se sont achevées ce lundi, LCI-TF1 fait le point sur ce nouveau drame de la montagne. 

Ils traversaient les dômes du Miage

Les randonneurs étaient partis faire la traversée des dômes du Miage. Selon les guides du Mont-Blanc, ces dômes sont un "sommet phare du secteur" et "leur ascension est de difficulté technique modeste pour des marcheurs endurants, dans un environnement glaciaire d’exception".

La coulée impressionnante de neige est survenue à 11 h 27 sur le glacier d'Armancette et a surpris "trois groupes de skieurs", chacun "encadré par un ou deux guides de haute montagne", selon le parquet de Bonneville. Plusieurs d'entre eux ont alors été emportés. 

L'avalanche avait un "dénivelé de 1.600 m" et "une largeur de 500 m", a indiqué la préfecture de Haute-Savoie.

Un risque minime a priori

La météo dominicale n'annonçait aucun problème pour réaliser cette traversée. Le risque avalanche était de 2 sur 5. 

Le temps était ensoleillé et les conditions d'enneigement, excellentes.  Aucune alerte avalanche n'avait été émise par Météo-France. 

Un bilan qui s'est alourdit au fil des heures

D'importants moyens ont été déployés sur place afin de retrouver les victimes, parmi lesquels un hélicoptère, des drones et une trentaine de militaires du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix. 

Très rapidement dimanche, quatre personnes ont été retrouvées décédées sous la neige. Par ailleurs, les secours ont annoncé qu'une personne avait été légèrement blessées et huit personnes étaient sortis indemnes de cette avalanche. 

Dimanche soir, un dernier corps a été retrouvé à l'aide d'un "life seeker", appareil qui permet de repérer les téléphones allumés sur une zone. La sixième victime a été retrouvée lundi matin. 

Qui sont les victimes?

Parmi les personnes décédées se trouvaient deux guides de la compagnie des guides de Saint-Gervais (Haute-Savoie), nés en 1974 et 1984, comme annoncé dès dimanche par le Syndicat national des guides de montagne, et quatre clients. 

Un couple de Lyonnais, âgés de 39 ans pour la femme et 42 ans pour son partenaire, figurent aussi parmi les victimes. 

Enfin, une jeune femme originaire du Beaufortain et un jeune Lillois, nés respectivement en 1999 et 1998, ont également perdu la vie. 

Des autopsies dans la semaine

"Des autopsies ont été ordonnées et seront réalisées par l’institut médico-légal de Grenoble à compter de mercredi", a fait savoir le parquet de Bonneville qui a ouvert une enquête. 

"De nombreuses auditions et investigations sont en cours. L'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) est sur place pour effectuer une modélisation de l’avalanche. Un expert en avalanches a été sollicité par le procureur de la République pour réaliser une expertise". Cet expert était attendu sur place ce lundi. 


A.S

Tout
TF1 Info