Un guide et son client ont été retrouvés morts dans le massif du Mont-Blanc.
Leurs corps ont été découverts au pied de l'Aiguille verte par une autre cordée, jeudi 1er juin dans l'après-midi.
Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du drame.

Une expédition qui s'est avérée mortelle. Deux alpinistes ont été retrouvés morts dans le massif du Mont-Blanc jeudi 1er juin dans l'après-midi, a révélé le quotidien régional, Le Dauphiné Libéré. Alors qu'une cordée évoluait au pied du couloir Whymper, à plus de 3500 mètres d'altitude, les alpinistes ont découvert les deux corps vers 15 heures, au pied de l'Aiguille verte (4122 mètres).

Un incident probablement survenu lors de la redescente

Les secouristes ont aussitôt été prévenus et ont évacué les corps pour les identifier tandis qu'une enquête a été confiée au peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix. Selon les premiers éléments donnés par France Bleu Savoie, l'accident aurait eu lieu lors de la redescente. Les deux hommes, un guide et son client, auraient dévissé "depuis une partie haute" du couloir de neige (qui fait 600 mètres de dénivelé), a priori à cause d'un mauvais rappel.

L'un des deux hommes décédés serait un ancien secouriste de montage et du PGHM, âgé de 60 ans, qui continuait à exercer pendant sa retraite en tant que guide, notamment dans le massif du Mont-Blanc. Son client était un jeune de 28 ans, originaire de la région parisienne.


A. Lo.

Tout
TF1 Info