Haute-Vienne : deux frères mis en examen après la découverte d'un corps sans tête dans un cabanon

Publié le 5 janvier 2024 à 13h19

Source : Sujet TF1 Info

Le jour de la Saint-Sylvestre, une habitante de Limoges a découvert dans son cabanon de jardin des ossements humains.
Les examens ont montré qu'il s'agissait du corps d'un homme découpé et sans tête.
Deux personnes ont été mises en examen dans cette étrange affaire.

Plus d'un an et demi qu'ils étaient entreposés là et qu'elle ne les avait pas ouverts. Pour une raison qui n'est pas connue, ce 31 décembre 2023, cette habitante de Limoges (Haute-Vienne) a décidé de regarder ce qu'il se trouvait dans plusieurs cartons déposés en avril 2022 à l'occasion d'un déménagement par son ex-mari et le frère de celui-ci dans le cabanon au fond de son jardin et que le premier lui avait demandé de ne pas toucher. 

À l'intérieur, cette femme découvre stupéfaite de nombreux ossements. Elle a alors immédiatement contacté les forces de l'ordre pour les alerter.

"La victime serait un homme âgé de 40 à 60 ans"

"Les premiers examens réalisés sur les ossements ont révélé qu'il s'agissait d'os humains dont certains présentaient des traces de découpe à l'aide de différents types d'outils (scie, couteau ...). La victime serait un homme âgé de 40 à 60 ans et mesurant entre 1m78 à 1m85. Le décès serait intervenu entre janvier 2021 et avril 2022. La tête demeure à ce jour introuvable", détaille ce vendredi dans un communiqué le parquet de Limoges. 

Au lendemain de la découverte, l'ancien époux de cette Limougeaude et son frère ont été interpellés par les enquêteurs et placés en garde à vue. "Les perquisitions menées ont permis de découvrir notamment un blouson ainsi qu'un livre traitant de l'anatomie humaine, bien qu'aucun des mis en cause n'ait suivi de formation en cette matière", détaille le parquet.

Les mis en cause contestent les faits

Les mis en cause, âgés de 54 et 46 ans, sont connus de la justice pour des faits qui n'ont pas été révélés. Au cours de leurs auditions par les enquêteurs, ils ont contesté toute implication dans la mort de cet homme qui n'a toujours pas été identifié. 

Les deux hommes ont été déférés jeudi devant un juge d'instruction. L'ancien époux a été mis en examen du chef de meurtre et placé en détention provisoire. Son frère, mis en examen du chef de recel de cadavre, a été placé sous contrôle judiciaire.

Une information judiciaire a été ouverte ce même jour.


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info