FAIT DIVERS - Un homme âgé de 49 ans qui s'était retranché chez lui depuis vingt-quatre heures, à Saint-Étienne-le-Laus, a été neutralisé ce mercredi. Le quadragénaire avait exhibé une arme et s'était montré menaçant envers les gendarmes dépêchés sur place.

C'est suite à un différend avec sa mère avec laquelle il vivait qu'il aurait "pété un plomb". Retranché au domicile familial de Saint-Étienne-le-Laus  dans les Hautes-Alpes depuis mardi après-midi, armé et menaçant envers les gendarmes notamment, cet homme âgé de 49 ans a été neutralisé ce mercredi matin par le GIGN. L'homme a été tué par balles aux alentours de midi. Il est mort  d'une blessure au thorax reçue lors de l'assaut des gendarmes du groupe d'intervention.

Le GIGN a "été contraint d'opérer un tir pour le neutraliser eu égard à son comportement menaçant", a indiqué à l'AFP Florent Crouhy, procureur de Gap, peu après l'intervention.

Fragile psychologiquement

Pendant plusieurs heures, les militaires avaient pourtant tenter de ramener le quadragénaire à la raison. Décrit comme fragile psychologiquement, le forcené s’était retranché dans cette maison d'un hameau situé à 20km au sud de Gap. II avait ensuite, à l'arrivée des militaires, exhibé une arme. Un périmètre de sécurité avait été établi pour sécuriser le secteur et protéger les habitants.  


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info