Une femme de 65 ans a été tuée après avoir chuté de 300 mètres dans les Pyrénées. L'alpiniste amateur progressait dans un groupe de trois personnes.

Une alpiniste amateur de 65 ans a succombé à ses blessures dans la nuit de samedi à dimanche à Toulouse après avoir fait une chute de 300 mètres dans les Pyrénées samedi matin, a-t-on appris dimanche auprès des secouristes.

Samedi, vers 10h15, un groupe de trois personnes progressait à l'aide de crampons et de piolets au sommet de la Pahule, au-dessus de la station de ski de Gavarnie dans les Hautes-Pyrénées. Selon les services de secours de Pierrefitte-Nestalas, ils ont dévissé après que la femme qui tenait la tête de cordée a perdu l'équilibre. Dans sa chute, elle a entraîné ses deux compagnons.

Quatre morts cet été

Gravement blessée, elle a été évacuée à l'hôpital de Purpan à Toulouse, avant de décéder au cours de la nuit. Les deux autres alpinistes souffrent de blessures légères.

Entre juin et août 2015, trois Français et un Espagnol ont fait une chute mortelle dans le Cirque de Gavarnie, près de la station de ski. En 2007, trois alpinistes espagnols s'étaient tués dans ce massif montagneux, après une chute de 300 mètres sur la face nord du pic du Taillon.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info