Hauts-de-Seine : elle tente d'empoisonner son fils qui consultait des sites homosexuels

La rédaction de TF1info
Publié le 5 octobre 2022 à 13h33
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Une mère de famille a fait avaler de l'eau de javel à son fils de 12 ans après avoir découvert qu'il avait regardé des sites gays.
Elle l'a ensuite menacé de mort à plusieurs reprises.
La trentenaire a été mise en examen ainsi que le beau-père de l'enfant, considéré comme complice.

Son geste aurait pu avoir des conséquences irréversibles pour l'adolescent. Mardi, une mère de famille âgée de 38 ans originaire de Sèvres (Hauts-de-Seine) et son concubin ont été mis en examen pour "administration de substance nuisible sans incapacité sur mineur de 15 ans par ascendant ou personne ayant autorité" et "complicité" pour le beau-père. La mère est également poursuivie pour "menaces de mort réitérées en raison de l'orientation sexuelle".

La victime ? Le fils de la mise en cause, âgé de 12 ans. Elle avait tenté de l'empoisonner, le week-end dernier, avant de le terroriser en le menaçant de mort. Son mobile ? L'éventuelle orientation sexuelle de l'adolescent.

Lire aussi

Site de rencontres homoxexuelles

C'est le jeune garçon qui a rapporté les faits, dimanche matin, aux policiers du commissariat de Sèvres. Devant les agents, il a raconté que sa mère l'aurait réveillé dans la nuit de samedi à dimanche, son téléphone portable à la main. "Elle y a découvert des échanges et des photos dénudées avec un homme adulte. Mais aussi que son garçon s’était inscrit sur un site de rencontres homosexuelles", rapporte une source proche de l'affaire au Parisien.  

Peu après, au petit matin, elle l'aurait menacé de mort avant de lui faire avaler sous la contrainte un verre d'eau de javel que l'enfant est parvenu à recracher. Le beau-père et les deux sœurs du garçon qui étaient présents à la maison n'auraient rien fait pour empêcher cela.

La mère n'en serait pas restée là. Elle aurait ensuite amené de force son fils vers le pont de Sèvres, le menaçant de le jeter à l’eau. Après ces confidences hors normes, les policiers ont placé la mère de famille et son compagnon en garde à vue. À l'issue de leur audition, ils ont été laissés libres sous contrôle judiciaire. Une information judiciaire a été ouverte. L'adolescent âgé de 12 ans a été placé dans un foyer de l’Aide sociale à l’enfance.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tags
Articles

Tout
TF1 Info