Hauts-de-Seine : un adolescent âgé de 17 ans décède après avoir percuté un bus en quad en fuyant la police

Publié le 6 mai 2017 à 13h33
Hauts-de-Seine : un adolescent âgé de 17 ans décède après avoir percuté un bus en quad en fuyant la police

FAIT DIVERS - Un jeune homme âgé de 17 ans est décédé vendredi soir des suites de ses blessures après avoir percuté un bus à Antony (Hauts-de-Seine) en quad alors qu'il fuyait la police. Des incidents ont eu lieu suite à sa mort à Massy (Essonne) d'où il était originaire.

C'est un dramatique accident qui s'est produit vendredi en fin d'après-midi rue des Baconnets sur la commune d'Antony dans les Hauts-de-Seine. Vers 18 heures, un jeune homme circulant en quad et sans casque a violemment percuté un bus Transdev. 

Très grièvement blessé, l'adolescent, prénommé Curtis, âgé de 17 ans et originaire de Massy (Essonne), a été admis en urgence à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière dans le 13e arrondissement de Paris. Son pronostic vital était engagé au moment de son hospitalisation. "Il est décédé quelques heures plus tard", a fait savoir une source judiciaire ce samedi à LCI. 

Patrouille de la BAC

Selon les premiers éléments de l'enquête révélée vendredi par Le Parisien, le jeune homme "aurait cherché à fuir une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC) à pied, avant de heurter de plein fouet le bus en effectuant un virage avec son véhicule". 

Le jeune homme de 17 ans circulait sans casque dans la ville limitrophe d'Antony (Hauts-de-Seine) en fin d'après-midi, lorsqu'il a été repéré par des agents de la Brigade anti-criminalité (BAC). Les policiers se sont dirigés vers lui "à pied pour le contrôler" et l'adolescent a pris "la fuite en les apercevant", a rapporté la procureure de la République à Nanterre dans un communiqué.

L'ayant perdu de vue, la patrouille a regagné sa voiture et croisé le fuyard quelques centaines de mètres plus loin. Les fonctionnaires l'ont vu amorcer "à vitesse très élevée" un virage à droite et percuter "violemment" un bus déjà "engagé dans l'intersection", a précisé la procureure, Catherine Denis.

Incidents dans la soirée

Dès vendredi soir, en apprenant le décès du jeune homme, des habitants de Massy avait appelé à descendre dans la rue pour faire part de leur colère. "Il y a eu des incidents vers 22 heures, 22h30, indique une source proche du dossier a notre rédaction. Des abribus ont été dégradés, des conteneurs brûlés, des vitres brisées". 

Très vite, des policiers se sont rendus sur place. Le calme est finalement revenu au cours de la soirée, vers 2 heures du matin.

Une enquête a été ouverte pour préciser les circonstances de la mort de l'adolescent. "Les premières constatations montrent que le conducteur était dépourvu de casque" et qu'il circulait sur un engin aux "pneus lisses", selon le procureur.

 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info