Sécheresse : 2022, une année historique

Hérault : plus d'une centaine de chats décèdent dans l'incendie d'un refuge

Samuel Azemard
Publié le 16 juillet 2022 à 16h21
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Dans la soirée de vendredi à samedi, l'association des chats libres de Villeneuve-les-Béziers a pris feu.
Plus d'une centaine de chats présents dans ce refuge sont morts.
La présidente de l'association en appelle à la générosité de tous.

Plus de 100 chats tués dans un incendie dans la nuit de vendredi à samedi. Le refuge animalier les chats libres de Béziers est complètement détruit. Ses occupants, pris au piège, ont succombé au sinistre. Le refuge s'occupait alors de 250 chats. Ce même incendie a également ravagé plus de 3500 m² de végétation dans l'Hérault. Nathalie Chatrain, la présidente de l'association continue de se battre pour les félins rescapés. Elle lance un appel aux dons sur les réseaux sociaux. 

Reconstruire le refuge au plus vite

Nathalie Chatrain n'a pas perdu une seconde. La présidente de l'association les chats libres de Béziers a directement lancé un appel aux dons sur les réseaux sociaux. Sur la page Facebook du refuge, elle ne cesse de publier les besoins matériels. Une cagnotte a également été créée. 

Un refuge dans l'illégalité ?

Pour Fabrice Solans, le maire de Villeneuve-lès-Béziers, le refuge était dans "une situation illégale". À nos confrères de Midi Libre, il explique que "ce terrain aurait dû être rendu à la nature depuis bien longtemps dans le cadre de la lutte contre la cabanisation. Il y a des procédures en cours et rien ne bouge. Nous ne devrions rien trouver là, pas plus que sur d'autres terrains. Le bilan animalier est déplorable. Ces gens pensent faire le bien et je respecte leur cause qui est tout à fait louable. mais là non. Je ne sais pas ce que la propriétaire des lieux va faire, mais c'est à l'État de faire appliquer les injonctions pour remettre ce terrain à nu."

Lire aussi

Une enquête de police est en cours pour connaître l'origine de ce sinistre. Une fois les auteurs de l'incendie retrouvés, le Service Départemental d'Incendie et de Secours de l'Hérault (Sdis) pourrait se porter partie civile et donc se faire rembourser les frais engagés pour éteindre le sinistre. 


Samuel Azemard

Tout
TF1 Info