Le procès hors norme des attentats du 13-Novembre

13-novembre : Jean Castex a commémoré les attentats de 2015 à Saint-Denis et à Paris

Maxence GEVIN
Publié le 12 novembre 2021 à 21h50
JT Perso

Source : TF1 Info

HOMMAGES - Six ans après l'horreur, la commémoration du 13-Novembre organisée samedi était plus symbolique que jamais, au moment où le procès historique actuellement en cours éprouve les victimes et façonne la mémoire collective de ces attentats. Plusieurs cérémonies avaient lieu dans la capitale.

Six ans après la sanglante nuit du 13 novembre 2015, durant laquelle 130 personnes ont succombé à la folie terroriste à Paris et Saint-Denis, plusieurs cérémonies d'hommage aux victimes étaient prévus ce samedi à Paris. Jean Castex, et quatre autres membres du gouvernement se sont rendus sur les lieux touchés par les attaques terroristes, accompagnés du maire de Saint-Denis, Mathieu Hanotin, et de la maire de Paris, Anne Hidalgo. Le Premier ministre a donné le coup d'envoi des commémorations en se rendant au Stade de France avant par la suite de se rendre au Bataclan.

Ces moments, placés "sous le signe de la sobriété, de la dignité et du recueillement, se dérouleront sans prise de parole", précise la mairie de Paris sur son site. "Sans rien céder à l’oubli, [...] les Parisiens sont parvenus à refaire place à la vie et au quotidien dans ces quartiers si durement éprouvés. Cette capacité collective à se relever est un signal d’espoir pour la société parisienne, mais aussi d’amitié et de respect pour les victimes et leurs proches", argue-t-elle encore. 

Une minute de silence avant France-Kazakhstan

Un hommage aux victimes sera également rendu avant le coup d'envoi du match de football entre la France et le Kazakhstan, dans la soirée au Parc des Princes. Une minute de silence devrait être observée. La FFF a aussi annoncé que les joueurs français porteraient un brassard spécial pendant la rencontre. 

Durant ces commémorations, la circulation - et plus particulièrement le stationnement - va également être largement bouleversée dans les rues de la capitale. Les automobilistes ne pourront ainsi pas se garer dans plusieurs rues des 10 ème et 11 ème arrondissements.

Lire aussi

Dans la nuit du 13 au 14 novembre 2015, des attaques terroristes ont fait 130 morts et 350 blessés à Paris et Saint-Denis. 


Maxence GEVIN

Tout
TF1 Info