L'opération de sauvetage aura duré plus de 24 heures.
Une soixantaine de pompiers ont réussi à remonter à la surface un spéléologue bloqué.
Blessé, l'homme de 47 ans avait chuté lors d'une exploration.

C'est la fin d’un calvaire, et probablement d'une longue angoisse, pour l’homme qui a passé plus de 24 heures bloqué à 400 mètres sous terre. Il s’agit d’un spéléologue belge de 47 ans, venu explorer une grotte sur la commune d'Olargues (Hérault). Un kilomètre après l'entrée de la grotte, il s'était blessé dans une chute. 

Une progression dans des galeries étroites

Les personnes qui l’accompagnaient ont pu prévenir les secours, et une soixantaine de pompiers se sont alors engagés dans une opération de sauvetage très délicate. Ils devaient en effet se glisser dans des trous à peine plus larges qu’eux, et progresser dans l’obscurité. Parmi eux, le commandant Emmanuel Mercadier, infirmier sapeur-pompier du SDIS 34, affirme la complexité de l’opération. "On avait beaucoup d’endroits très étroits pour progresser, et il a fallu casser les rochers qui empêchaient de passer avec le brancard", explique-t-il dans le reportage de TF1 en tête d'article.

L’opération est d’autant plus complexe que la victime mesure 1,96 mètre, pour 120 kilos. Le commandant Mercadier souligne que le spéléologue a dû être "saucissonné" sur la civière, pour le déplacer verticalement ou horizontalement selon le relife, pendant la progression de retour. Après plusieurs heures de ce transport pénible dans les galeries souterraines, le blessé était enfin remonté à la surface, avant d’être hélitreuillé jusqu’à l’hôpital. Il souffre de nombreuses fractures, notamment aux bras et aux côtes.


TF1info | Reportage : Sophie Chevallereau, Lise Cloix, Jean-Vincent Molinier

Tout
TF1 Info