Ils braquent Schneider Electric et dérobent un million d'euros de poudre d'argent

Benoit Leroy (avec AFP)
Publié le 27 juin 2022 à 6h40
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Au moins quatre individus ont séquestré le vigile de l'usine alors qu'ils dérobaient de la poudre d'argent.
Le préjudice est estimé à environ un million d'euros.
Une enquête a été ouverte par le parquet de Grenoble.

Un vol peu banal. Dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juin, plusieurs centaines de kilos de poudre d'argent ont été dérobés sur le site du groupe Schneider Electric, spécialisé dans la distribution électrique et les automatismes. Le butin s'élèverait tout de même, selon les premières estimations, à près d'un million d'euros. Le vol a eu lieu lors d'un braquage à main armée, qui n'a pas fait de blessé, indique le parquet de Grenoble.

Les faits se sont déroulés vers 3h, dimanche, quand "au moins quatre individus cagoulés ont menotté le vigile de l’entreprise" Schneider Electric, située dans la zone d'activités Centr'Alp à Moirans - à quelques kilomètres au nord-est de Grenoble, a précisé Éric Vaillant, procureur de la république de la préfecture de l'Isère, dans un communiqué, confirmant une information du quotidien régional Le Dauphiné Libéré. L'agent de sécurité n'a pas été blessé, assure le procureur. Néanmoins, celui-ci aurait été menacé par des armes blanches et une bombe lacrymogène selon nos confrères isérois.

Lire aussi

"Lors de ce vol à main armée, des caisses de poudre d’argent ont été dérobées", a-t-il ajouté. Selon le journal, cette poudre, "stockée dans l’un des entrepôts avant d’être utilisée dans la fabrication de composants électriques", aurait été ensuite chargée dans le véhicule des braqueurs qui ont pris la fuite. L’enquête a été confiée à la brigade des recherches de Saint-Marcellin (Isère), selon le parquet grenoblois.


Benoit Leroy (avec AFP)

Tout
TF1 Info