Deux immeubles s'effondrent au centre-ville de Lille

"On entendait des gravats tomber" : l'étudiant qui a donné l'alerte à Lille témoigne

F.R. | Reportage TF1 Léa Merlier, Vincent Lamhaut et Tanguy Joire
Publié le 12 novembre 2022 à 21h33
JT Perso

Source : JT 20h WE

Deux immeubles de trois étages, dont l'un était en travaux, se sont écroulés ce samedi 12 novembre au matin, rue Pierre-Mauroy à Lille.
Une personne a été blessée et une autre est toujours portée disparue.
Un bilan qui aurait pu être pire, sans l'alerte d'un étudiant, qui a permis d'évacuer dans la nuit.

Un appel qui a probablement permis de sauver plusieurs vies. Thibault Lemay, étudiant de 22 ans, a prévenu les secours dans la nuit de vendredi à samedi, après avoir remarqué que le mur de son immeuble était gondolé. Quelques heures plus tard, vers 9h15 du matin samedi 12 novembre, deux immeubles de trois étages, dont l'un était en travaux, se sont écroulés. Grâce au signalement de l'étudiant, la plupart des habitants avaient pu être évacués.

D'après son témoignage, accordé à nos confrères de France Bleu Nord et à retrouver dans la vidéo en tête de cet article, le jeune homme rentrait de soirée, vers 3 heures du matin, quand il remarque des choses inquiétantes dans son immeuble. "J'ai été très surpris de voir que le mur avait gondolé", confie-t-il. Il décide alors de prévenir ses deux colocataires. "On se rend compte que l'immeuble avait bougé, car on n'arrivait plus à ouvrir la porte tout en haut. On entendait des gravats tomber et très vite on prend la décision d'appeler les secours", ajoute-t-il. 

La police municipale et les pompiers décident alors d'évacuer un bâtiment, l'autre semblant vide, estimant "qu'il y avait un vrai risque", a indiqué la maire de Lille Martine Aubry samedi matin. "J'en tremble encore, car si cette nuit ce monsieur n'était pas rentré à 3h00 du matin et ne nous avait pas joints (...) il y aurait des morts", a-t-elle déclaré. Elle a précisé avoir pris "un arrêté de péril imminent".  Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, a également remercié l'étudiant pour avoir donné l'alerte.

Un blessé et une personnes portée disparue

Dans le quartier, les habitants sont sous le choc. "J'ai vu quelques bouts de façade, des pierres, tomber, juste devant ma voiture. J'ai reculé, et c'est à ce moment-là, quand j'étais à 20, 25 mètres, que j'ai vu tout tomber, dans un bruit hallucinant. Je me suis dit que j'aurais été là, je serai en-dessous", témoigne au micro du 20H de TF1, Alexis Christian, photographe pour La Voix du Nord. "C'est vraiment terrible ce qui s'est passé", confie une autre riveraine.

Tous les habitants de la rue ont été évacués d'urgence. Pour l'heure, le bilan fait état d'un blessé léger et d'une personne portée disparue. "On est quasiment sûrs que cette personne se trouve dans les gravats", a déclaré le lieutenant-colonel Stéphane Beauventre. "Son téléphone ne répond pas, sa voiture est dans le parking, (...) et il n'a pas pris son astreinte." "On concentre tous nos efforts à (...) extraire à la main les gravats pour accéder à cette victime", a-t-il ajouté.

Lire aussi

Les pompiers ont d'ores et déjà prévenu que les "opérations de recherche et de déblai (...) seront de longue durée". Le parquet de Lille a par ailleurs ouvert une enquête pour "mise en danger de la vie d'autrui" et diligenté "une expertise judiciaire".


F.R. | Reportage TF1 Léa Merlier, Vincent Lamhaut et Tanguy Joire

Tout
TF1 Info