Les pompiers sont mobilisés depuis dimanche matin dans les Pyrénées-Orientales.
Un incendie, attisé par des vents violents, avait parcouru 930 hectares dans la journée.
Lundi matin, le feu était "maitrisé".

Ce live est à présent terminé. 

2023, L'ÉTÉ DE TOUS LES DANGERS ?


Un incendie a parcouru plus de 900 hectares entre Cerbère et Banyuls-sur-Mer, dans les Pyrénées-Orientales. Ce feu est "maîtrisé", mais "pas éteint", a indiqué Gérald Darmanin, présent sur place, au lendemain de ce premier gros incendie de l'année. L'occasion pour le ministre de l'Intérieur de sensibiliser la population, avant un été 2023 qu'il redoute "au moins aussi difficile que l'été 2022".

L'INCENDIE "STABILISÉ" CÔTE ESPAGNOL


L'incendie est "stabilisé" de l'autre côté des Pyrénées, ont annoncé lundi les Bombers, les pompiers espagnols. Le feu a ravagé près de 100 hectares dans l'Alt Emporda.

G. DARMANIN S'ATTEND À "UN ÉTÉ 2023 EXTRÊMEMENT DIFFICILE"


"Nous allons connaître un été 2023 extrêmement difficile, sans doute au moins aussi difficile que l'été dernier", prévient Gérald Darmanin. "Ce qui est très impressionnant, c'est à la fois l'avancée dans le temps de la saison des feux, du fait du réchauffement climatique, et le fait que 50% des feux l'été dernier ont touché le nord de la Loire."

"LE FEU MAÎTRISÉ, MAIS PAS ÉTEINT", CONFIRME G. DARMANIN


"Le feu est maîtrisé mais pas éteint", confirme le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, depuis Banyuls-sur-Mer, où il a déploré "le désastre écologique" causé par l'incendie. Il appelle la population à avoir "une attitude responsable". "Il est important d'avoir un comportement extrêmement responsable. Ne pas jeter de mégots, ne pas faire de feux dans les forêts. Chaque petite incartade fait naître des feux importants", alors que "la saison des feux commence tôt du fait du réchauffement climatique".

G. DARMANIN EST SUR PLACE


Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, est arrivé sur place. Il prévoit de "faire un point de situation" et d'apporter son soutien aux "500 sapeurs-pompiers et sapeurs-sauveteurs mobilisés" et aux "Pyrénéens durement touchés."

LE FEU "MAÎTRISÉ, MAIS PAS FIXÉ"


L'incendie entre Banyuls-sur-Mer et Cerbère, dans les Pyrénées-Orientales "est maîtrisé, mais pas fixé", a annoncé lundi sur franceinfo le colonel Arnaud Wilm, porte-parole de la Sécurité civile. "Les flammes les plus importantes sont éteintes, mais la propagation n'est pas enrayée", a-t-il expliqué, assurant toutefois que "le plus dur est passé". "511 sapeurs-pompiers" sont toujours "mobilisés, dont 63 ont regagné leur centre de secours", démontrant ainsi "que le feu est en train de baisser en intensité".

LES POMPIERS CONTINUENT "À TRAITER LES LISIÈRES"


L'incendie qui a parcouru dimanche environ 930 hectares dans les Pyrénées Orientales a été "maîtrisé" dans la nuit, a appris lundi l'AFP auprès des pompiers. "Il a été maîtrisé aux alentours de 2h du matin après avoir parcouru 930 hectares", a déclaré à un porte-parole des pompiers des Pyrénées-Orientales. "Ce matin (lundi matin), on continue à traiter les lisières. Avec le jour, le vent va reprendre et on va bien vérifier qu'il n'y ait pas de reprise dans des zones où le feu pourrait être sous-jacent."

LE FEU "MAÎTRISÉ", LA VIGILANCE RESTE DE MISE


Le feu qui courait depuis dimanche à Cerbère est désormais "maîtrisé". Néanmoins, les pompiers restent sur leurs gardes pour éviter de potentielles reprises de feu. Les précisions de Thomas Herreman, notre envoyé spécial sur place. 

Cerbère : 950 hectares brûlés, le feu "maîtrisé"Source : TF1 Info

LE FEU D'ARGÈLES-SUR-MER "MAÎTRISÉ"


Le maire d'Argelès-sur-Mer, Antoine Parra, a indiqué lundi sur France Inter, que "l'incendie d'Argelès-sur-Mer a été fixé en début de soirée dimanche". D'après lui, la situation s'est améliorée grâce au "vent qui faiblissait un petit peu". Les flammes ont pu "être maîtrisées assez rapidement" car la végétation était "gorgée d'eau".

G. DARMANIN ATTENDU SUR PLACE


Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, sera à Cerbère ce lundi matin, aux alentours de 8h30 "pour faire un point de situation, soutenir les 500 sapeurs-pompiers et sapeurs-sauveteurs mobilisés et les Pyrénéens durement touchés."

RETOUR DES ÉVACUÉS


Les 300 personnes qui avaient été évacuées dans l'après-midi "ont pour la plupart pu regagner leur domicile", a précisé la préfecture dans un communiqué diffusé ce soir. "Le feu n’est pas encore fixé mais la situation est stabilisée du point de vue de la protection des populations et des biens", a-t-elle ajouté. 

ESPAGNE


Les pompiers catalans montrent la progression de l'incendie coté espagnol.

REPORTAGE


Plus de 900 hectares ont été parcourus par les flammes.

Incendie incontrôlable : 930 hectares parcourus dans les PyrénéesSource : JT 20h WE

REPORTAGE


Retour en images sur l'incendie qui a ravagé les alentours de Cerbère.

Incendie incontrôlable : 930 hectares parcourus dans les PyrénéesSource : JT 20h WE

REDOUTABLE  TRAMONTANE


L'incendie, semblable à ceux qui se déclenchent en été, est propulsé par ce vent régional, que les pompiers surveillent avec attention et qui va alimenter les flammes au moins pendant deux jours encore. 

CONDITIONS CLIMATIQUES


Selon Météociel, des rafales jusqu'à 140 km/h ont été enregistrées au Cap Bear à 8h ce dimanche. À 11h, il subsistait toujours des rafales à 107 km/h. 

VU DU CIEL

Les images impressionnantes de l'incendie,  filmées depuis le ciel par les pompiers catalans.

930 HECTARES PARCOURUS


Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, annonce que le feu, parti ce matin entre Cerbère et Banyuls-sur-Mer a parcouru 930 hectares. Il doit se rendre demain, lundi, sur place. 

POINT PRESSE


"750 hectares ont été parcourus par le feu", affirme le préfet Rodrigue Furcy à 19h. La zone s'est étendue sur la forêt domaniale. "Le feu n'est pas fixé, mais 3/4 du périmètre est maitrisé", selon le préfet. "Nous sommes en voie de stabilisation".


"Le feu a franchi la frontière, il se trouve coté espagnol."


"Deux colonnes de renforts arrivent, pour porter le nombre de pompiers à 500 personnes."

BILAN


Plus de 650 hectares ont été parcourus par les flammes, selon la préfecture. 360 pompiers sont engagés, et deux habitations ont été touchées. Un soldat du feu a été  légèrement blessé.


Selon la gendarmerie, plus de 300 personnes ont été évacuées. Selon les pompiers, 180 personnes sont confinées à Cerbère, 50 autres évacuées au gymnase du port.

PORTBOU


Le maire de Portbou a expliqué à France Bleu Roussillon que les flammes arrivent. "La situation est dangereuse, on espère que la tramontane va baisser". 


Il s'agit du second feu en quelques jours dans cette première commune coté espagnol.

"ON N'ARRIVAIT PLUS À RESPIRER"


Un habitant de Cerbère, Luigi, interrogé par L'Indépendant, raconte : "Sur les coups de 13h, on n'arrivait plus trop à respirer, c'était un peu asphyxiant et on s'est rendu compte que les flammes étaient très proches de la maison, à 20-30 mètres. Donc, on a pris le petit et on est parti". Plusieurs personnes ont trouvé refuge dans le gymnase de la commune et sur la plage. 

PORTBOU


Les pompiers de Catalogne confirment l'arrivée du feu à Portbou.

PORTBOU


Selon des habitants de Portbou joints par France Bleu Roussillon, l'incendie est en train d'arriver sur la commune.

POMPIERS


"Nous étions prêts à affronter un feu d'une telle ampleur", assure le chef des pompiers. Selon ce dernier, "en raison de la sécheresse il a débuté très rapidement."

MINISTERE DE L'INTERIEUR


Selon nos informations, Gérald Darmanin annonce un déplacement lundi à Cerbère.

POINT PRESSE DES POMPIERS


"C'est un feu qu'on rencontre habituellement l'été. C'est lié au contexte de sécheresse dans notre département", explique le chef des pompiers. "La lutte n'est pas terminée pour le moment". "C'est un feu qui va durer plusieurs jours", assure le chef des pompiers, à cause d'une tramontane qui "ne va pas faiblir, qui va être constante demain et après demain". 


"Nous avons un second départ de feu à Argelès, la situation est extrêmement délicate pour les pompiers. Heureusement que cinq colonnes sont envoyées par les départements voisins."


"Nous sommes dans des sortes de cuvettes, ici, dans les Albertes. Le vent tournoie, et pour les moyens aériens c'est par sécurité qu'ils ne s'engagent pas."

POINT PRESSE DU PREFET


Les pompiers ont permis de sauver une centaine d'habitations, selon le préfet Rodrigue Furcy qui tient une conférence de presse. "Au nord de Cerbère, le feu est maitrisé, il est stabilisé à cet endroit là. En revanche, le sud de Cerbère n'est pas maitrisé : le feu s'est déplacé vers la forêt domaniale. Il y a un risque qu'il revienne par là, pouvant atteindre la gare."


"A cette heure, il est trop tôt pour évoquer un retour chez eux des personnes évacuées", ajoute le préfet. Selon ce dernier, on ignore pour l'heure l'origine du départ du feu.

LOCALISATION


Cerbère est la dernière ville, côté français, de la Côte Vermeille qui s'étend du sud d'Argelès-sur-Mer et se prolonge jusqu'à la frontière espagnole à Portbou en passant par Collioure, Port-Vendres, Banyuls-sur-Mer et Cerbère.

Cerbère se situe sur la Côte Vermeille, qui débute du sud d'Argelès-sur-Mer et qui se prolonge jusqu'à la frontière espagnole à Port-Bou en passant par Collioure, Port-Vendres, Banyuls-sur-Mer.
Cerbère se situe sur la Côte Vermeille, qui débute du sud d'Argelès-sur-Mer et qui se prolonge jusqu'à la frontière espagnole à Port-Bou en passant par Collioure, Port-Vendres, Banyuls-sur-Mer. - Google Maps

SECOND INCENDIE


Selon France Bleu Roussillon, un second incendie viendrait de se déclarer entre Argelès-sur-Mer et la plaine des Albères.

RENFORTS


Les pompiers de Catalogne ont proposé des renforts. Des colonnes de la Haute-Garonne et de l'Hérault sont aussi sur place

SITUATION


A cause de la tramontane qui souffle à 80km/h, les Canadair ne peuvent pas lâcher leur précieuse. Seulement les Dash, qui lâchent du retardateur, peuvent agir. Selon France Bleu Roussillon, les flammes prennent la direction de Portbou. 

EN IMAGES


Près de 550 hectares ont d'ores et déjà été ravagés.

DES HABITANTS À L'ABRI 


La route départementale (RD914) qui relie les communes de Cerbère et Banyuls-sur-Mer a été coupée, tout comme la voie ferrée qui traverse la zone. Plusieurs personnes ont dû être évacuées de façon préventive. La mairie de Cerbère, petite commune de 1500 habitants, a mis en place un centre pour les accueillir. Sur Facebook, la ville demande "à toutes les personnes réfugiées au gymnase (...) d'y rester et de ne pas regagner [leurs] habitations avant que les pompiers ne donnent leur validation". 

LE POINT À 16H30


Selon le préfet des Pyrénées-Orientales, cet incendie, toujours en cours depuis 9h30 ce matin entre Cerbère et Banyuls-sur-Mer, a parcouru 550 hectares. 


La petite commune de 1500 habitants est actuellement coupée du monde : les  routes sont fermées pour permettre l'accès des secours, et le feu est proche des routes. La RD914 a dû être coupée en raison des flammes. 

Ce dimanche, depuis 9h30, un incendie s'est déclaré dans l'anse de Peyrefitte, dans les Pyrénées-Orientales. Un départ de feu observé entre les communes de Cerbère et Banyuls-sur-Mer. Sur place, 360 pompiers sont à pied d'œuvre. Des évacuations préventives ont dû être effectuées. Appelant à éviter cette zone, le préfet du département, sur Twitter à 16h20, a indiqué que 550 hectares ont été parcourus par un feu contre lequel luttent 360 pompiers. 

Les conditions sont difficiles : les flammes se trouvent en effet attisées par une intense tramontane. Des vents qui dépassent parfois les 100 km/h et qui empêchent les Canadairs de larguer. Dans le même temps, la présence de nombreux roseaux est rapportée, compliquant la tâche des soldats du feu, car très inflammables. Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin apporte son "plein soutien" aux sapeurs-pompiers et souligne que "4 Canadairs et 2 Dash sont envoyés en renfort".

Cerbère coupé du monde

La route départementale (RD914) qui relie les communes de Cerbère et Banyuls-sur-Mer a été coupée, tout comme la voie ferrée qui traverse la zone. Plusieurs personnes ont dû être évacuées de façon préventive. La mairie de Cerbère, petite commune de 1500 habitants, a mis en place un centre pour les accueillir. Sur Facebook, la ville demande "à toutes les personnes réfugiées au gymnase (...) d'y rester et de ne pas regagner [leurs] habitations avant que les pompiers ne donnent leur validation". 

Dans les Pyrénées-orientales, la saison 2022-2023 est la plus sèche jamais rencontrée depuis 1959, rapporte Météo-France. En effet, de septembre 2022 à janvier 2023, une période qui constitue partiellement la saison de recharge, "la pluviométrie est très déficitaire avec des déficits allant de 40 % sur l’intérieur du département jusqu’à 60 % sur la côte"


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info