Un incendie, qui semble être d'origine accidentelle, a tué sept enfants et la mère de famille dans la nuit de dimanche à lundi à Charly-sur-Marne, dans l'Aisne.
Seul le père, toujours hospitalisé lundi soir, a survécu au drame.
Une marche blanche sera organisée samedi par les habitants de la petite commune.

Une famille décimée et une commune meurtrie. Un incendie, a priori d'origine accidentelle, a tué sept enfants de 2 à 14 ans et leur mère, dans la nuit de dimanche 5 à lundi 6 février dans une maison de la commune champenoise de Charly-sur-Marne (Aisne). Seul le père a survécu. Les victimes - cinq filles, deux garçons et leur mère - sont mortes asphyxiées. "Les corps n'étaient pas calcinés", a déclaré à l'AFP le procureur de Soissons, Julien Morino-Ros. "C'est a priori un sèche-linge qui a pris feu au rez-de-chaussée."

Sous le choc, les habitants de la commune viticole de 2600 habitants sont convenus d'organiser samedi 11 février une marche blanche à 14h30, a indiqué à l'AFP Rémi Patou, 28 ans, à l'origine de l'initiative. Le cortège doit passer par les établissements - maternelle, élémentaire et collège - où étaient scolarisées les victimes, avant d'aller "déposer tous les souvenirs" devant la maison familiale, a-t-il indiqué. 

Selon un communiqué du procureur, le père de cette famille recomposée, âgé de 40 ans, est hospitalisé pour des brûlures au second degré et a pu être entendu en début d'après-midi. Il a dit avoir "perçu une odeur de brûlé, puis remarqué une fumée épaisse provenant du rez-de-chaussée" et découvert qu'"un incendie était parti du sèche-linge". Il a alors demandé à sa famille de se mettre à l'abri au deuxième étage, dans des combles aménagés, avait M. Morino-Ros à l'AFP.


M.M

Tout
TF1 Info