La Gironde ravagée par des incendies

Incendies en Gironde : situation "critique", des milliers d'évacuations prévues ce lundi

Annick Berger
Publié le 18 juillet 2022 à 11h26
JT Perso

Source : TF1 Info

Les deux gigantesques feux qui ravagent la Gironde ont brûlé 14.000 hectares de végétation.
Les autorités s'attendent encore, ce lundi, à une journée difficile, en raison des records de chaleur attendus.
3500 habitants de plusieurs communes vont être évacués dans la journée.

Le combat contre les deux gigantesques feux qui ravagent la Gironde se poursuit. Alors que "la nuit a été difficile", selon le lieutenant-colonel Arnaud Mendousse du service départemental d'incendie et de secours de Gironde (SDIS 33), un dernier bilan fait état de 14.300 hectares de végétation brûlés à Landiras (10.000 hectares) et la Teste de Buch (4300 hectares).

Une situation dramatique pour le département, alors que les autorités s'attendent à vivre une nouvelle journée très difficile, en raison des records de température attendus en France. Dans un point à la presse, le sous-préfet de Langon, Vincent Ferrier, a estimé que la situation était "critique" et a dit s'attendre à "beaucoup de sautes de feux" dans la journée. Il a également annoncé l'évacuation de 3500 personnes supplémentaires ce lundi à Landiras, Budos et Barsac alors que 16.000 habitants et vacanciers ont dû plier bagage en urgence depuis mardi. Vincent Ferrier a par ailleurs demandé aux habitants de ne "pas revenir" une fois la zone sécurisée.

Une des journées les "plus difficiles"

À La Teste-de Buch, près du bassin d'Arcachon, l'incendie s'étend sur un périmètre de 9 km sur 8 km. Sur ce secteur, la situation s'est rapidement dégradée lorsque le feu a traversé dimanche soir la route départementale 218 longeant le littoral. Sur les réseaux sociaux, des internautes ont publié des photos et vidéos, prises depuis la mer, de cet immense brasier haut de plusieurs dizaines de mètres, dévorant les plages de la Lagune et de la Salie, à quelques km seulement au sud de la dune du Pilat. Depuis lundi matin, "la navigation de plaisance est par ailleurs interdite sur la partie ouest du lac de Cazaux-Sanguinet", précise la préfecture.

Le second feu à Landiras, dans les terres, s'étend sur un périmètre de 14 km sur 9 km. Aucun blessé ni destruction de bâtiment ne sont à déplorer, mais le SDIS 33 a dû gérer "400 interventions dans le département" dont "plus de 20 feux de végétation". Sur les deux fronts, 1700 soldats du feu sont mobilisés, appuyés par des bombardiers d'eau (4 Canadair et 2 Dash). Depuis le début des opérations, 12 sapeurs-pompiers ont été légèrement blessés.

Lire aussi

Par ailleurs, l'inquiétude est de mise aujourd'hui avec une chaleur annoncée par Météo-France comme "apocalyptique". Ce lundi est ainsi considéré comme l'une "des plus difficiles" que devront affronter les soldats du feu depuis le début des incendies, selon les pompiers. Des dizaines de feux se sont déclenchés au début de la vague de chaleur qui touche la France depuis le début de semaine dernière. 


Annick Berger

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info