Plusieurs incendies se sont déclarés depuis la mi-avril dans le Village Gaulois de Pleumeur-Bodou (Côtes-d'Armor).
Un suspect a été identifié par les enquêteurs.
Un appel à témoins vient d'être lancé parles autorités pour tenter de le retrouver.

C'est un parc aimé des familles et qui accueille chaque année plus de 8000 visiteurs. Au beau milieu du printemps et alors que la saison estivale approche, le Village Gaulois de Pleumeur-Bodou dans les Côtes-d'Armor a été partiellement détruits par plusieurs incendies successifs. 

Dans la nuit du 13 au 14 avril 2024, le site avait déjà été partiellement détruit par les flammes et le parquet de Saint-Brieuc avait ouvert une enquête. Celle-ci avait été confiée à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Lannion. Depuis, deux autres incendies ont dévasté partiellement le site, tout juste restauré.  

Impossible de le localiser

Rapidement pourtant, un suspect avait été identifié... "Les investigations réalisées par les techniciens en investigations criminelles et par l’expert en incendie requis ont permis de comprendre l’origine volontaire de l’incendie puisque dix constructions étaient détruites, dont notamment la boutique souvenirs, et donc dix départs de feu constatés à l’aide d’engins incendiaires découverts sur place", rappelle Raphaël Balland, procureur de la République de Béziers dans un communiqué diffusé mercredi soir.

L’enquête s'était tout de suite orientée vers une personne qui était hébergée au sein du site, de façon gratuite, et à qui il avait été demandé de quitter les lieux.

Cet individu, recherché, n’avait pu être interpellé "dans le temps de la flagrance durant 15 jours, ni dans le cadre de l’ordre à comparaître délivré contre lui par le parquet qui demandait son inscription au fichier des personnes recherchées", indique le magistrat. Ne disposant pas de moyen de paiement, de véhicule ni de ligne téléphonique, sa localisation est particulièrement "complexe" pour les enquêteurs. 

Afin de le retrouver, la diffusion de la photo du suspect des incendies au Village Gaulois a été autorisée par le procureur.
Afin de le retrouver, la diffusion de la photo du suspect des incendies au Village Gaulois a été autorisée par le procureur. - Gendarmerie

Presque un mois jour pour jour après les faits et alors que le suspect était toujours en fuite, un nouvel incendie a été constaté dimanche 12 mai au sein du Village Gaulois, ce, alors que sa réouverture, après travaux, était imminente. Là encore, l’origine volontaire de l’incendie n'a fait aucun doute."Un accélérant, dérobé sur place, a été retrouvé à proximité du bâtiment incendié s’agissant de la crêperie", souligne Raphaëlle Balland.

L'incendiaire présumé ne s'est pas arrêté là. Mercredi, aux alentours de 5 h 30, deux nouveaux bâtiments ont été détruits par les flammes.

Les enquêteurs de la brigade de recherches de la compagnie de Lannion ont été à nouveau saisis de ce nouvel incendie d’origine volontaire. "Les militaires de la gendarmerie des Côtes-d'Armor sont très fortement engagés dans la recherche active de la personne suspectée de ces trois incendies", insiste le procureur qui a autorisé la diffusion de la photo du suspect dans les médias. Des moyens aériens sont également engagés pour tenter de le retrouver. 

Toute personne ayant des informations utiles pour permettre sa localisation est invitée à composer le 17, sans intervenir.


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info