Il se faisait passer pour un policier : un homme de 21 ans en détention provisoire

Raphaël Maillochon
Publié le 5 juillet 2022 à 6h30, mis à jour le 7 juillet 2022 à 9h29
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Un jeune homme de 21 ans, domicilié à Argenteuil, est suspecté de s’être fait passer pour un faux policier à plusieurs reprises.
Interpellé fin juin, il a été placé en détention provisoire.

Il se faisait régulièrement passer pour un policier jusqu’à monter en voiture avec des "collègues", patrouiller et traquer des délinquants… Du mois de février au 25 juin dernier, Samy A. s’est frauduleusement intégré à au moins quatre services de police (brigade de police secours, des brigades anticriminalité, ainsi qu’un service de maintien de l’ordre) à la fois à Paris et en grande couronne. 

Sa technique ? Il abordait les "vrais" agents dans la rue en prétextant être en service bien qu'habillé en civil et à la recherche d’un voleur de bijoux ou de téléphones. 

Incohérences

Le 25 juin, il réussit à intégrer une patrouille de police du 11e arrondissement. Les fonctionnaires le déposent alors dans le 18e mais, après l’avoir confronté à des inexactitudes de son récit, sont pris d’un doute quant à sa véritable fonction. C’est ainsi qu’il est interpellé et que la supercherie s’est terminée. 

"Se présentant sous diverses qualités et sous couvert de différents motifs, un individu a été pris en charge par des patrouilles de police. Finalement identifié par des fonctionnaires en raison de l’incohérence de ses propos, il a été interpellé, placé en GAV et déféré devant un magistrat", indique la préfecture de police de Paris à TF1info, précisant qu’une enquête administrative a été ouverte pour établir l’ensemble des faits et les circonstances dans lesquels ces faits ont été commis. 

Lire aussi

Déféré avant de passer en comparution immédiate mardi 28 juin des chefs de "dénonciation mensongère à une autorité judiciaire ou administrative entrainant des recherches inutiles", "usurpation de titre, diplôme ou droit" et "immixtion dans la fonction publique", il a été placé en détention provisoire jusqu'à l'audience de renvoi prévue en août.


Raphaël Maillochon

Tout
TF1 Info