INFO TF1-LCI - Seine-et-Marne : la mère de l'enfant retrouvé mort dans une valise interpellée

La rédaction de LCI
Publié le 28 janvier 2022 à 10h50, mis à jour le 28 janvier 2022 à 17h32
ILLUSTRATION

ILLUSTRATION

Source : DENIS CHARLET / AFP

Soupçonnée d'avoir tué son fils, cette femme a été interpellée ce vendredi matin en Seine-et-Marne.
Le corps de l'enfant avait été retrouvé hier dans une valise.
Les deux étaient recherchés depuis mercredi.

La mère de famille de l'enfant découvert mort dans une valise à Ferrières-en-Brie (Seine-et-Marne) a été interpellée ce vendredi matin vers 10h30 sur la commune de Choisy-le-Roi (94) par la police judiciaire de Versailles et des renforts de policiers du Val-de-Marne. Selon nos informations, elle s’était cachée au domicile de proches. Elle a été placée en garde à vue pour les faits "d'homicide volontaire sur mineur de 15 ans".

L'enfant de 10 ans, vraisemblablement tué à l'arme blanche, avait été retrouvé au lendemain de sa disparition avec sa mère de leur domicile de Ferrières-en-Brie, avait annoncé mercredi jeudi la procureure de Meaux, Laureline Peyrefitte. 

La disparition du garçon et de sa mère de 33 ans a été signalée la veille, mercredi 26 janvier vers 19 heures au commissariat de Lagny-sur-Marne par le père de famille "inquiet de leur absence du domicile alors qu'il rentrait du travail", avait détaillé la magistrate.

L'autopsie confirme "plusieurs plaies par arme blanche"

Alertées par la présence de taches de sang à l'intérieur de la maison, les autorités avaient déclenché dès la nuit de mercredi à jeudi d'importantes opérations de recherches. Pompiers, policiers, brigades canines et fluviales y ont pris part, assistées de drones.

Ces investigations ont mené à la découverte jeudi en fin de matinée du cadavre de l'enfant, "caché dans une valise à roulettes, dans une benne à gravats à une centaine de mètres du pavillon familial", a détaillé la procureure.

"Il présentait plusieurs lésions graves, très vraisemblablement provoquées par arme blanche", a ajouté Mme Peyrefitte. Une autopsie pratiquée vendredi "confirme la présence de plusieurs plaies par arme blanche, notamment portées dans la région du cou et dans la zone abdomino-thoracique" de l'enfant, a indiqué la procureure dans un communiqué. 

L'enquête pour homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans a été confiée à la brigade criminelle de la police judiciaire de Versailles.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info