Xavier Dupont de Ligonnès : 13 ans après, peut-il être encore vivant comme l'affirme sa sœur ?

par Virginie FAUROUX | Reportage TF1 : Julien Beaumont et Fabrice Amzel
Publié le 10 mars 2024 à 21h41, mis à jour le 22 mars 2024 à 12h33

Source : TF1 Info

Le 21 avril 2011, les corps d'Agnès Dupont de Ligonnès et de ses quatre enfants étaient retrouvés sous la terrasse de leur maison à Nantes.
Xavier Dupont de Ligonnès, le père, est le principal suspect dans cette affaire, mais sa sœur, Christine, cherche aujourd'hui à l'innocenter à travers un livre.
Elle a témoigné face aux caméras du 20H de TF1.

Seule contre tous. Christine Dupont de Ligonnès n'en démord pas : impossible pour elle que Xavier, son frère, soit le meurtrier de sa femme et de leurs quatre enfants. Pendant 13 ans, avec son mari, elle a étudié le dossier. Leurs conclusions sont révélées sous la forme d'un livre, "Xavier, mon frère présumé innocent" (Éditions Harper Collins), dans lequel ils tentent de contredire l'enquête. "Il y a des éléments qui vont en sens inverse de la thèse officielle, et ces éléments ne sont repris par personne", dit-elle dans la vidéo du 20H de TF1  ci-dessus. 

La lettre de Xavier induit en fait, justement, un scénario.
Christine Dupont de Ligonnès

Un exemple avec les corps enterrés sous la terrasse. Selon leurs calculs, il a fallu déplacer l'équivalent de 17 baignoires de terre, sans alerter les voisins, soit vingt heures de travail dans un espace exigu. Pour Christine, Xavier n'est pas un expert du crime. Il a été aidé. Elle s'appuie sur une lettre envoyée à ses proches par son frère avant sa disparition. D'après lui, la famille a été exfiltrée par la police américaine. Les corps ont pourtant bien été identifiés par l'ADN, mais sa sœur veut y croire. 

"La lettre de Xavier induit en fait, justement, un scénario. Alors qu'on n'a jamais imaginé être celui-là bien évidemment, nous avons été sous le choc comme toute la France. Mais finalement, c'est quand même très cohérent et très plausible, sous réserve évidemment d'éléments que nous ne connaissons pas et nous ne prétendons pas tout expliquer", admet-elle. 

Selon Christine, impossible qu'il se soit suicidé. Elle le pense d'ailleurs toujours vivant. "Parce qu'il n'est pas si âgé que ça", lance-t-elle, tout en nuançant : "sauf s'il a eu un problème de santé, mais je ne suis pas du tout fondée à penser qu'il se soit suicidé. Pour moi, c'est vraiment complétement hors sujet en fait", affirme-t-elle. Aujourd'hui, Xavier Dupont de Ligonnès aurait 63 ans. Mais l'homme a toujours eu de multiples visages, avec ou sans barbe et parfois les cheveux rasés. Des signalements continuent d'ailleurs à être vérifiés par la police. 

Et l'affaire n'intéresse pas que les proches. Une dizaine d'ouvrages ont ainsi été publiés sur le sujet. Dernier en date, celui d'un ancien policier, Romain Puértolas. Dans "Comment j'ai retrouvé Xavier Dupont de Ligonnès" (Éditions Albin Michel), il a imaginé la nouvelle vie du fugitif. Depuis, il mène une enquête parallèle à l'aide de nouveaux témoignages. Avec des pistes qui se referment, comme l'ex-petite amie au Texas. "Aujourd'hui, j'ai la certitude qu'elle n'est pas en cause dans cette histoire. Elle n'est pas du tout au courant d'ailleurs que Ligonnès est devenu celui qu'il est devenu à partir d'avril 2011. Elle n'a plus de contacts avec lui depuis 25 ans", raconte-t-il.

Et c'est là l'autre aspect intriguant de cette affaire, s'il est vivant, où est-il ? Comment le modeste commercial sans argent ni réseau s'est-il transformé en roi de la cavale ? Une chose est sûre, son téléphone a cessé d'émettre en avril 2011.


Virginie FAUROUX | Reportage TF1 : Julien Beaumont et Fabrice Amzel

Tout
TF1 Info