Isabelle Balkany hospitalisée après une tentative de suicide, selon son époux Patrick

M.G
Publié le 3 février 2022 à 17h31, mis à jour le 3 février 2022 à 22h49

Source : TF1 Info

La justice a annoncé jeudi l'incarcération de Patrick et Isabelle Balkany, condamnés pour "fraude fiscale massive", après la révocation de leur placement sous bracelet électronique.
À l'annonce de cette nouvelle, l'ancienne élue aurait tenté de se suicider.
Selon son mari, elle est actuellement hospitalisée, mais il reste pour l'heure sans nouvelles.

Isabelle Balkany à l'hôpital. "Mon épouse vient de partir avec le Samu. Elle a fait une tentative de suicide quand elle a su [que le juge allait lever leur placement sous bracelet électronique, nldr]", a annoncé Patrick Balkany sur LCI, ce jeudi 3 février. "Elle a avalé une boîte de médicaments", précise-t-il, la voix grave. 

Interrogé un peu plus tard sur la chaîne depuis sa propriété de Giverny, où le couple était assigné à résidence, l'ancien maire de Levallois-Perret a indiqué ne pas avoir de nouvelles de son épouse, mais que cela le "tracasse plus que tout" et qu'il espère "qu'ils vont la sauver".

"J’étais en bas en train de parler avec mon avocat. Elle était en haut en train de parler avec son avocat, au même moment. Lorsqu’on a terminé, je suis monté et mon épouse était déjà sur le lit. Elle avait avalé des tas de cochonneries", a-t-il raconté. "Ce qui a été terrible pour moi, ce n’est pas que j’aille en prison, mais c’est pour mon épouse. Elle est malade, elle a fait deux tentatives de suicide où elle était dans le coma", a-t-il poursuivi.

La justice a révoqué, jeudi, le placement sous bracelet électronique de Patrick et Isabelle Balkany, condamnés pour "fraude fiscale massive", ouvrant la voie à l'incarcération de l'ancien maire LR de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) et de son épouse. La cour d'appel de Rouen a ainsi confirmé, jeudi, la décision du tribunal d'application des peines d'Évreux (Eure). Cette décision fait suite à de multiples manquements des deux anciens élus dans leur manoir de Giverny, où ils étaient assignés à résidence depuis mars. Une centaine d'"incidents" ayant fait sonner leurs bracelets ont été recensés depuis mars 2021.

"Ce n’est pas bien ce qu’ils ont fait pour cette femme"

Des manquements niés par Patrick Balkany, qui a livré un discours à charge contre la décision de justice, responsable selon lui de ce geste. "Le juge d'application des peines, le tribunal, tout le monde savait dans quel état elle était. Ce n’est pas bien ce qu’ils ont fait pour cette femme. J’espère qu'aujourd'hui ceux qui ont pris la décision la regrettent", a-t-il lancé sur LCI. Avant d'insister à nouveau : "C'est sûrement très utile de nous mettre en prison, de faire en sorte que ma femme qui était fragile comme tout fasse encore une tentative de suicide".

"Nous savions qu'Isabelle Balkany était épuisée. Son acte ne m'étonne pas", a réagi de son côté auprès de TF1info l'avocat d'Isabelle Balknay, maître Pierre-Olivier Sur. "Ce n'est pas du chantage au suicide. C'est l'expression d'un appel au secours, qui, en termes judiciaires, pose question sur le sens, la proportionnalité et même l'humanité d'une incarcération à ce stade."

"Je trouve la décision totalement inique. J'ai toujours respecté les règles concernant les sorties, de 14h à 18h en semaine et de 14h à 17h le week-end", s'est révolté plus tôt dans la journée l'ancien baron de la droite, ami de Nicolas Sarkozy. "J'avais juste demandé, à maintes reprises, au juge de pouvoir me rendre au portail. Je ne suis jamais sorti de la propriété", avait-il ajouté, estimant que "c'est totalement injustifié". L'avocat de l'ancien édile, Romain Dieudonné, est, lui aussi, monté au créneau, dénonçant auprès de l'AFP une décision "inquiétante en droit et en fait" en raison de l'état de santé de son client.  

Patrick Balkany, 73 ans, a déjà été incarcéré le 13 septembre 2019 après avoir été condamné pour une "fraude fiscale massive" à quatre ans de prison. Sa femme, Isabelle, a été condamnée à trois ans sans mandat de dépôt. Elle avait déjà fait une tentative de suicide en 2019. 


M.G

Tout
TF1 Info