Un bus qui transportait 40 enfants et six adultes a été gravement accidenté ce samedi matin dans l'Isère.
Il a basculé dans un ravin après une sortie de route sur la nationale 85, près de la commune de Corps.
D'après le dernier bilan de la préfecture, 21 personnes au total ont été blessées.
Mais seuls trois adultes, dont le chauffeur, sont toujours hospitalisés en "urgence relative".

Grave accident en Isère. Un car est sorti de route ce samedi vers 8h45 sur la nationale 85 au niveau de la commune de Corps. Le véhicule transportait 46 personnes, dont six adultes et 40 enfants de primaire, informe la préfecture. Au total, 21 d'entre elles ont été blessées dans l'accident, selon son dernier bilan. Pour l'heure, seuls "trois adultes, dont le conducteur, sont hospitalisés au CHU de Grenoble en urgence relative", indique-t-elle dans un communiqué en fin de journée.

Dix-huit enfants, blessés légèrement, ont été pris en charge. Ils sont désormais sortis de l'hôpital et ont pu retrouver leurs camarades, qui avaient été "regroupés dans un premier temps à l'école des Pupilles de l'air de Montbonnot-Saint-Martin", poursuit le préfet. Le chauffeur, lui, souffre de côtes fêlées, tandis que son épouse a des vertèbres fêlées, a indiqué à TF1-LCI le procureur adjoint de Grenoble François Touret de Coucy. 

"Les enfants sont choqués, mais aucun ne souffre de blessures graves. Il en est de même pour l’accompagnatrice", avait écrit un peu plus tôt le parquet de Grenoble qui a ouvert une enquête sur les circonstances de l'accident. Il a ajouté que celui-ci s'était déroulé dans un virage. Le bus a continué tout droit et a fait une chute dans les bois jusqu'à un torrent. 

La piste du malaise du conducteur est à ce stade privilégiée pour expliquer l'accident, a indiqué pour sa part le procureur de la République de Grenoble Eric Vaillant dans un communiqué. La théorie semble confirmée par les déclarations du chauffeur, qui a expliqué aux sauveteurs qu'il ressentait une douleur à la poitrine, a ajouté François Touret de Coucy. 

Originaires d'Île-de-France, les enfants vont rentrer dès ce samedi soir

Les enfants présents à bord du véhicule rentraient d'une colonie de vacances dans les Hautes-Alpes. Ils se dirigeaient en direction de la gare de Grenoble, afin de regagner ensuite la commune de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, dont ils sont originaires. "Ils seront acheminés à la gare de Grenoble et prendront dès ce soir un train pour Paris afin d'y retrouver leurs familles", a indiqué la préfecture. Le départ est prévu à 20h, selon nos informations.

Afin de laisser les secours intervenir - 90 pompiers et deux hélicoptères de la Sécurité civile sont sur place -, la Nationale 85 a été fermée durant quelques heures dans les deux sens de circulation, avant d'être rouvertePar ailleurs, le parquet a saisi l'association d'aide aux victimes France Victimes pour soutenir les familles avec un numéro vert (116 006). Une enquête a été ouverte et a été confiée aux gendarmes de l'EDSR de l'Isère. 

La route Napoléon, une nationale très pentue qui relie Grenoble à Gap est connue pour sa dangerosité, avec de fréquents accidents mortels de la route, dont un en juillet 2007 qui a coûté la vie à 26 pèlerins polonais.


I.N

Tout
TF1 Info