Drame dans les Cuves de Sassenage : qui était la spéléologue morte piégée dans la grotte ?

E.B
Publié le 6 mai 2022 à 14h33
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Guide qualifiée, Sabine Lorne a été retrouvée morte, jeudi soir, dans une grotte du massif du Vercors où elle accompagnait une classe de collégiens.
Expérimentée et aguerrie, cette monitrice a été surprise par la montée brutale de ces eaux souterraines.

C'est en sauvant une des 28 collégiennes que cette spéléologue chevronnée a été prise au piège. Dans la soirée de jeudi, à Sassenage dans le département de l'Isère, Sabine Lorne, une des trois guides qualifiés qui participait à cette sortie, n'est pas parvenue à s'extraire à temps des passages étroits de la grotte Les Cuves, au pied du massif du Vercors. Avec le groupe qu'elle accompagnait, elle a été surprise par une montée des eaux brutales alors qu'ils effectuaient la remontée. 

Jean-Michel Blanquer a rendu hommage cette spéléologue professionnelle "chevronnée", âgée de 55 ans et mère de trois enfants. Elle venait de secourir in extremis une élève de cette classe de 5e d’un collège de Saint-Ismier. Son corps a été retrouvé lors de la progression des secours, explique la préfecture d'Isère dans un communiqué. 

Aguerrie, cette professionnelle dans l'accompagnement des sports de nature depuis 1989 se décrivait comme "montagnarde dans l'âme", sur le site du Bureau des Moniteurs du Vercors. Elle était guide de spéléologie et descente de canyon, accompagnatrice en montagne, qualifiée VTT et raquettes, ainsi que monitrice de ski de fond et randonnée nordique. 

Selon le maire de Sassenage, Christian Coigné, "elle connaissait très bien le parcours" et "connaissait les Cuves depuis trente ans". L'enseignante et le second guide, réfugiés dans une cavité souterraine, ont été retrouvés sains et saufs, et ramenés à la surface. Une enquête a été ouverte par le parquet de Grenoble, elle est confiée au peloton de gendarmerie de haute montagne.


E.B

Tout
TF1 Info