Ils empoisonnent leurs voisins lors d’une soirée couscous, en vue de les dépouiller

La rédaction de LCI
Publié le 26 mai 2018 à 15h22
Ils empoisonnent leurs voisins lors d’une soirée couscous, en vue de les dépouiller

Source : AFP

ISERE - Un couple et un adolescent de 17 ans ont été mis en examen vendredi en Isère pour avoir drogué leurs deux voisins lors d'une soirée couscous avant de les détrousser, rapporte Le Dauphiné Libéré.

La Fête des voisins a mal finie. A Montalieu-Vercieu, en Isère, un couple et un adolescent de 17 ans ont été mis en examen vendredi, pour "administration de substances nuisibles", vol en réunion et tentative d’escroquerie. Ils sont en effet soupçonnés d’avoir drogué leurs deux voisins lors d'une soirée couscous avant de les détrousser.

Selon les informations du quotidien Le Dauphiné Libéré, les faits se sont déroulés le 14 mai, au domicile du couple. Ils ont donc invité leurs voisins pour un repas des plus conviviaux. Sauf qu'ils ont ajouté un ingrédient inattendu au plat de leurs convives : un antiépileptique dont l'un des effets secondaires est la somnolence. 

Vertiges et étourdissements

"Les victimes ont été prises de vertiges et d'étourdissements avant de s'endormir profondément", a expliqué la procureure de la République de Bourgoin-Jallieu (Isère), Dietlind Baudoin. Le couple victime s'était aperçu le lendemain, à son réveil, du vol de ses cartes bancaires. 

"Nauséeux, ils se sont présentés la journée même aux urgences où différentes analyses ont été pratiquées, permettant de mettre en évidence la présence de ce médicament dont la somnolence est l’un des effets secondaires", précise le Dauphiné Libéré. Ils ont porté plainte.

De l'argent retiré à un distributeur

Interpellés mercredi et jeudi à leur domicile, le couple - un homme de 42 ans et une femme de 32 ans - et leur jeune comparse sont poursuivis pour "administration de substances nuisibles, vol en réunion et tentative d’escroquerie". 

L'enquête a permis d'établir qu'elles avaient été utilisées par leurs hôtes pour tenter de retirer de l'argent à un distributeur de billets.

Un mandat de dépôt et un placement sous contrôle judiciaire ont été respectivement requis contre le couple d'escrocs présumé et l'adolescent.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info