Ivre, le patron de la BAC de Clichy-sous-Bois fonce sur ses collègues pour fuir un contrôle

La rédaction de LCI
Publié le 27 avril 2018 à 23h07
Ivre, le patron de la BAC de Clichy-sous-Bois fonce sur ses collègues pour fuir un contrôle

COURSE-POURSUITE - Le patron de la brigade anti-criminalité de Cichy-sous-Bois a été arrêté lundi soir en Seine-et-Marne, après avoir refusé de se soustraire à un contrôle. Il était fortement alcoolisé.

Il est 20h, le 23 avril, lorsqu’un terrible raffut trouble le calme d’un petit village de Seine-et-Marne. Les quelques 1500 habitants Chailly-en-Brie, près de Coulommiers, ont pu assister à une course poursuite digne d’un circuit de Formule 1, rapporte Le Point

Une voiture, "à la conduite approximative et roulant à vive allure", est poursuivie par un équipage de police. Et le conducteur traqué, complètement ivre, n’est autre que le patron de la brigade anti-criminalité (BAC) de Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, ainsi que de la brigade spécialisée de terrain, en charge de la mise en œuvre de la police de sécurité du quotidien. A côté de lui, une adolescente terrifiée.

Les forces de l'ordre, prévenues par la mère de la jeune fille, sont tombées nez à nez avec le véhicule du policier. Se voyant intimer l'ordre de s'arrêter, l'homme de 48 ans prend la fuite, provoquant la course-poursuite. Finalement mis au pied du mur, le major exceptionnel (le nom de son grade) stoppe sa course. Mais dès que ses collègues sortent de leur voiture pour l’arrêter, il passe la marche arrière et fonce sur eux. Les policiers esquivent le bolide, qui vient s’écraser sur leur voiture avant de redémarrer. Il change d’avis 100 mètres plus loin et s'immobilise.

Alcool au volant : la piste de l'ethylotest au démarrageSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Mais, mis en joue, le patron de la BAC de Clichy-sous-Bois refuse de s’allonger ventre à terre et de se soumettre à l'éthylotest. Il est finalement menotté avant d’être conduit en cellule de dégrisement. Selon Le Parisien, il a été condamné mercredi par le tribunal correctionnel de Meaux (Seine-et-Marne) à quatre mois de prison avec sursis pour refus d’obtempérer et conduite en état d’ivresse. Sa fille, elle, est en état de choc.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info