Ivre, un membre de la garde de l'Elysée sort son arme pour arrêter une bagarre à Beauvais

La rédaction de LCI
Publié le 5 septembre 2017 à 23h15
Ivre, un membre de la garde de l'Elysée sort son arme pour arrêter une bagarre à Beauvais

Source : Eric FEFERBERG / AFP

ZÈLE - Un policier stagiaire, chargé de la surveillance de l'Elysée, a été placé en garde à vue dans la nuit de samedi à dimanche après avoir sorti sa matraque télescopique et son arme en plein Beauvais pour tenter d'arrêter une bagarre. Il n'était pas en service.

Les faits se sont déroulés à Beauvais dans la nuit de samedi à dimanche. Aux alentours de 0h30, une bagarre éclate dans le centre de la ville de l'Oise. Bien qu'il s'agisse "d'une petite altercation, un homme tente alors de s'interposer", selon un témoin cité par Le Parisien qui révèle l'affaire. Il s'agit en fait d'un policier stagiaire. Et pas n'importe lequel : un des membres de la compagnie de la garde de l'Elysée chargé de la surveillance du palais présidentiel. 

Toujours selon Le Parisien, le policier stagiaire, qui même s'il n'était pas en service, portait son brassard "Police", sort alors sa matraque et son arme pour "tenter de calmer l'atmosphère". "La bagarre était pourtant déjà terminée et il n'y avait pas de tension particulière", ajoute un témoin. 

Des sanctions envisagées

Contacté par plusieurs témoins, les policiers municipaux arrivent sur place. Pas de quoi impressionner le stagiaire. Selon Le Parisien, il refuse de baisser son arme face aux sommations des policiers et va même jusqu'à les insulter. Il sera interpellé quelques minutes plus tard avant d'être placé en garde à vue. L'homme, qui avait bu plusieurs bières dans la soirée, sera contrôlé à un taux d'alcoolémie de 0,7g dans le sang.

Le parquet de Beauvais s'est saisi du dossier et une enquête administrative sera bien ouverte par la Préfecture de Police de Paris. Des sanctions sont envisagées, affirme Le Parisien.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info