Condamné à la perpétuité, Nordahl Lelandais est devenu père durant sa détention

par T.G.
Publié le 15 janvier 2024 à 17h42

Source : JT 20h Semaine

Nordahl Lelandais est devenu il y a "quelques mois" père d'un enfant.
Il a rencontré la mère de ce dernier durant sa détention en Isère.
La mère de la petite Maëlys, tuée par l'ancien maitre-chien, s'est dite "écœurée".

La paternité derrière les barreaux. Nordahl Lelandais est devenu il y a "quelques mois" père d'un enfant qu'il a eu avec une femme connue quand il était détenu en Isère, selon des sources pénitentiaires, lundi 15 janvier. Le détenu purge une peine de réclusion à perpétuité pour le meurtre de la petite Maëlys de Araujo. La famille de l'enfant s'est dite "écœurée" par cette révélation.

Actuellement en détention à Ensisheim, dans le haut-Rhin, l'ancien maître-chien a rencontré la mère alors qu'il était détenu à la prison de Saint-Quentin-Fallavier, a indiqué à l'AFP une source pénitentiaire. Selon cette dernière, elle a "entre 33 et 35 ans" et s'est installée près de la prison pour longues peines où est désormais détenu Nordahl Lelandais. L'enfant a d'ailleurs été conçu dans la prison alsacienne qui dispose de petits logements où les détenus peuvent s'isoler avec un ou des proches.

"C'est écœurant, à gerber"

Selon le quotidien, l'enfant est âgé de "deux mois". Le quotidien précise que le détenu a connu plusieurs relations amoureuses avec des femmes depuis qu'il est en prison. Il a d'ailleurs été transféré à Ensisheim après avoir été surpris en plein ébat sexuel avec la mère de son futur enfant au parloir à la prison de Saint-Quentin-Fallavier, selon une source pénitentiaire.

Jennifer de Araujo, la mère de la petite Maëlys, a réagi à cette annonce. "C'est écœurant, à gerber, nous nos enfants n’ont pas eu le droit de vivre", a-t-elle écrit sur Facebook, ajoutant que Nordahl Lelandais "ne méritait rien". "Il a tous les droits, nos enfants avaient le droit d’exister, d’avoir un avenir, c’est beau la justice française, rien à foutre des victimes".

Âgé de 40 ans, Nordahl Lelandais a été condamné en février 2022 par les assises de l'Isère à la réclusion criminelle à perpétuité assortie de 22 ans de sûreté pour l'enlèvement et le meurtre de Maëlys, 8 ans, lors d'une soirée de mariage en aout 2017. Il a aussi été condamné en mai 2021 à Chambéry à 20 ans de réclusion pour le meurtre du jeune caporal Arthur Noyer, pris en stop en avril 2017.

Une nouvelle peine a été prononcée à son encontre vendredi : lors d'un procès à huis clos, le tribunal de Charleville-Mézières lui a infligé un an d'emprisonnement pour l'agression sexuelle, en mars 2017, d'une petite-cousine alors âgée de 14 ans.


T.G.

Tout
TF1 Info