Propos contre l'Islam et l'immigration : Eric Zemmour relaxé en appel

Maxence GEVIN avec AFP
Publié le 8 septembre 2021 à 15h28
JT Perso

Source : TF1 Info

JUSTICE - La cour d'appel de Paris a relaxé mercredi Eric Zemmour. Le polémiste était poursuivi pour injure et provocation à la haine après de violents propos contre l'islam et l'immigration lors d'un rassemblement politique en 2019 à Paris.

La justice donne raison à Eric Zemmour. Poursuivi depuis 2019 pour des propos virulents contre l'Islam et l'immigration, le polémiste a été relaxé par la Cour d'appel de Paris ce mercredi 8 septembre. Le chroniqueur de 63 ans, à qui certains prêtent l'intention de se présenter à l'élection présidentielle de 2022, avait été condamné en première instance à une amende de 10.000 euros pour injure et provocation à la haine. 

Le tribunal correctionnel de Paris avait alors estimé que ces propos constituaient "une exhortation, tantôt implicite tantôt explicite, à la discrimination et à la haine à l'égard de la communauté musulmane" et qu'ils outrepassaient "les limites de la liberté d'expression".

Lire aussi

Pour rappel, ce discours controversé avait eu lieu le 28 septembre 2019 lors d'une "convention de la droite" organisée par des proches de l'ex-députée du Front national (devenu RN) Marion Maréchal. Le journaliste avait notamment fustigé des immigrés "colonisateurs" et une "islamisation de la rue". Eric Zemmour avait aussi comparé le voile et la djellaba à des "uniformes d'une armée d'occupation".


Maxence GEVIN avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info