L'animateur Bruno Guillon et sa famille séquestrés : deux suspects interpellés

par Aurélie SARROT Aurélie Loek
Publié le 11 octobre 2023 à 12h26

Source : Sujet TF1 Info

Dans la nuit du 26 au 27 septembre dernier, quatre hommes avaient cambriolé le domicile de l'animateur de Fun Radio et RTL Bruno Guillon à Tessancourt-sur-Aubette (Yvelines).
Les malfaiteurs l'avaient menacé d'une arme et avaient ligoté sa femme, alors que leur fils de 14 ans était présent.
Mardi soir, deux mineurs ont été interpellés par la police.

Un traumatisme pour l'animateur et sa famille. Dans la nuit du 26 au 27 septembre dernier, l'animateur de Fun Radio et RTL Bruno Guillon, sa femme et son fils ont vécu une nuit d'horreur à leur domicile de Tessancourt-sur-Aubette (Yvelines). Cette nuit-là, quatre cambrioleurs s'étaient introduits chez eux, avaient menacé l'animateur d'une arme et avaient ligoté et bâillonné sa femme, le tout en présence du fils du couple, âgé de 14 ans. 

"Deux mineurs ont été interpellés mardi soir dans le cadre de l'enquête ouverte pour 'vol à main armée en bande organisée et séquestration'", indique ce mercredi 11 octobre à TF1info la procureure de la République de Versailles, Maryvonne Caillebotte, confirmant une information du JDD. La magistrate n'a pas souhaité donner "d'autres éléments en l'état".

Les deux mineurs ont été placés en garde à vue.

De retour sur les ondes au lendemain des faits

De retour à l'antenne dès le 28 septembre, Bruno Guillon avait débuté son émission en revenant sur cet événement. "Je pense que comme tout le monde, vous vous demandez ce qui s'est passé chez moi hier. J'ai été victime d'une agression.  [...] J'ai été bouleversé, ma famille aussi, mais on est en vie et, c'est l'essentiel", avait-il ainsi dit en début d'émission. 

Il avait ensuite ajouté : "J'ai retenu deux choses de ce truc. La première, c'est qu'on est riche que de ses amis. (...) La deuxième leçon que je retiens et celle-ci, je vais vraiment la retenir pour toute ma vie, c'est il faut garder un slip quand on dort. On ne sait jamais comment on va être réveillé le matin. J’ai passé une demi-heure avec un pétard sur le front - pas la cigarette qui fait rire, le revolver - les mains attachées dans le dos, et à poil !". 

Le soir du cambriolage chez Bruno Guillon, les quatre auteurs des faits étaient repartis avec des montres, des bijoux et des sacs de luxe. "L'évaluation du préjudice matériel est en cours", avait précisé le parquet à l'époque des faits. Il n'a pas donné davantage de détails depuis sur le montant du préjudice.


Aurélie SARROT Aurélie Loek

Tout
TF1 Info