L'ex-footballeur Tony Vairelles condamné à trois ans de prison ferme pour violences avec arme

A.S
Publié le 16 mai 2022 à 10h39, mis à jour le 16 mai 2022 à 14h15
Tony Vayrelles (à gauche) lors d'un match en 2005
Tony Vayrelles (à gauche) lors d'un match en 2005 - Source : AFP

Ce lundi, le tribunal correctionnel de Nancy a condamné l'ancien attaquant de l'équipe de France de football à 5 ans de prison dont 2 avec sursis.
Il était, avec ses trois frères, jugés pour avoir ouvert le feu et blessé trois vigiles d'une discothèque d'Essey-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) en 2011.
Tony Vairelles fait appel de sa condamnation.

Le jugement a été rendu ce lundi 16 mai au matin par le tribunal judiciaire de Nancy. L'ancien attaquant de l'équipe de France de football, Tony Vairelles, a été condamné à 5 ans de prison, dont 2 avec sursis, pour des violences avec arme commises dix ans plus tôt à la sortie d'une boîte de nuit.

En début d'après-midi, France Bleu indiquait que, selon l'avocat de Tony Vairelles, ce dernier allait faire appel dans la journée.

Ses trois frères ont également été condamnés à des peines de prison ferme : 5 ans dont 2 avec sursis pour Fabrice Vairelles et 3 ans dont deux avec sursis pour Jimmy et Giovan. Ils étaient jugés pour avoir ouvert le feu et blessé trois vigiles d'une discothèque d'Essey-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle) en 2011. Fabrice, Jimmy, Giovan et Tony Vairelles répondaient de "violences en réunion, avec préméditation et avec arme", et encouraient jusqu'à dix ans de prison et 150.000 euros d'amende.

Les avocats des Vairelles avaient plaidé la nullité de la procédure

Les trois vigiles impliqués dans la rixe ont, quant à eux, été condamnés à des peines d'emprisonnement avec sursis : trois mois pour l'un et quatre mois pour les deux autres. Ils étaient poursuivis pour violences en réunion avec armes après avoir fait usage d'"une bombe lacrymogène, de barrières de sécurité et d'une matraque"

Les avocats des Vairelles avaient plaidé la nullité de la procédure, arguant de la lenteur de l'enquête qui a vu se succéder quatre juges d'instruction en dix ans. Une demande rejetée par le tribunal.

Lors du procès, le procureur de la République, François Pérain, avait requis trois ans de prison ferme à l'encontre de Tony Vairelles, trois ans aussi contre son frère Fabrice et 6 mois ferme pour Giovan et Jimmy. Le parquet avait aussi requis quatre mois avec sursis pour l'un des vigiles, et la relaxe pour les deux autres, reconnaissant la légitime défense. 

Tony Vairelles, aujourd'hui âgé de 49 ans, a été sélectionné à huit reprises en équipe de France, de 1998 à 2000 (1 but). Attaquant haut en couleur à la célèbre coupe mulet, il a notamment porté les couleurs de Lens, Lyon, Bordeaux, Bastia et Gueugnon.

"Nous faisons appel de cette condamnation t l'appel sera déposé demain", a indiqué lundi midi Me Frédéric Berna, avocat de Tony Vairelles, à TF1info. 


A.S

Tout
TF1 Info