Un hélicoptère de type Robinson 44 s'est écrasé, mardi 31 octobre, dans le cirque de Salazie, à La Réunion.
Les quatre personnes qui se trouvaient à bord, dont le pilote, sont décédées.

Que s'est-il passé dans le cirque de Salazie ? Un hélicoptère, avec quatre personnes à son bord, s'est écrasé, mardi 31 octobre, au matin, sur l'île de La Réunion. Le crash s'est produit vers 9h30, un peu avant le plateau Wickers, au niveau du Paintball de Salazie. L'appareil de type Robinson 44 a heurté une paroi rocheuse avant l'îlet Morin, sur la rive gauche de la Rivière du Mât. Il a ensuite chuté plusieurs dizaines de mètres en contrebas dans une zone inaccessible à pied, selon les pompiers.

Le pilote et les trois passagers, un homme et deux femmes, qui se trouvaient à bord, sont décédés. Selon La1ère, l'aéronef était en route vers le Trou de Fer, puisqu'il empruntait l'itinéraire classique pour accéder au site lorsque le temps est dégagé.

Un aéronef loué à la compagnie Helilagon

"Le parquet judiciaire de Saint-Denis a ouvert une enquête" pour déterminer les causes de l'accident, qui a eu lieu dans des circonstances encore inconnues, a indiqué à la presse le sous-préfet de Saint-Benoît, Michaël Mathaux, présent sur les lieux du crash. Un important dispositif de secours a été déployé : 35 gendarmes, dont ceux du Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), et une trentaine de pompiers, dont les personnels du groupe d'intervention en milieux périlleux.

Dans un communiqué, publié à la mi-journée, la compagnie propriétaire de l'hélicoptère, Helilagon, a indiqué que "l'appareil (était) destiné à la formation et à la location pour des pilotes privés, non professionnels, extérieurs à (la) société".

Vingt personnes ont été tuées dans des accidents d'hélicoptères ou d'ULM à La Réunion ces 20 dernières années. Le dernier accident d'hélicoptère s'est produit le 5 août dernier, à l'ouest de l'île. Seul à bord, le pilote n'avait pas survécu.


Y.R. avec AFP

Tout
TF1 Info