FAIT DIVERS - La femme âgée de 65 ans frappée lundi à coups de pierre dans une zone commerciale d'Orange (Vaucluse) par l'auteur présumé du triple homicide commis dans la Drôme quelques heures plus tôt est décédée ce jeudi, a annoncé le parquet de Valence.

Son état était jugé très préoccupant. Ce jeudi, trois jours après les faits, la sexagénaire frappée à coups de pierre sur le parking d'une zone commerciale d'Orange (Vaucluse) par l'auteur présumé du triple homicide commis dans la Drôme est décédée, a annoncé le parquet de Valence confirmant une information du Dauphiné LIbéré

Présentant un traumatisme crânien, la victime âgée de 65 ans avait été hospitalisée et opérée lundi. Mardi, à l'occasion d'une conférence de presse, le procureur de la République de Valence Alex Perrin avait indiqué que "son pronostic vital était engagé".  

Ce jeudi, le magistrat  indique qu'Il "s'agit désormais d'un quadruple meurtre, auquel s'ajoute une tentative d'homicide". Alex Perrin ouvrira une information judiciaire vendredi. Le suspect, Fissenou S., 23 ans originaire de Beauvais dans l'Oise, avait été lui interpellé lundi matin à la gare TGV d'Avignon et placé en garde à vue. Face aux enquêteurs, il était resté "mutique" selon le procureur. Dans la soirée, il avait été hospitalisé d'office, son état n'étant pas compatible avec un maintien en garde à vue. 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info