Une femme condamnée pour avoir diffusé du Michel Sardou en boucle à son ex-mari

La rédaction de LCI
Publié le 21 janvier 2022 à 15h53, mis à jour le 21 janvier 2022 à 15h58
Michel Sardou, l'interprète de la Maladie d'amour.

Michel Sardou, l'interprète de la Maladie d'amour.

Source : AFP

HARCÈLEMENT - La rupture est difficile à digérer pour cette sexagénaire landaise. Mardi dernier, elle a écopé d'une peine de prison avec sursis pour avoir pourri la vie de son ancien mari et de sa nouvelle compagne. Les brimades s'accompagnaient de la diffusion de chansons de Michel Sardou.

"La maladie d'amour" comme bande-son de "La Guerre des roses". Dans le petit village de c, le différend entre un couple et l'ex-épouse du monsieur a viré au calvaire. Depuis la rupture, jalouse de cette nouvelle idylle à laquelle elle assiste aux premières loges, elle leur livre une bataille féroce dans le logement que ce petit monde partage encore. Dans ce huis clos landais, les petites mesquineries du quotidien - coupure d'électricité, insultes et SMS fleuris -, se jouent sur du "Sardou à fond des heures durant", comme le rapporte Sud Ouest.

En diffusant en boucle les plus belles chansons de l'interprète des "Lacs du Connemara", cette dame, âgée de 65 ans et sous anti-dépresseurs, pourrit littéralement la vie de ses colocataires. Au point que ceux-ci ont fait constater cinq et six jours d'incapacité totale de travail pour un syndrome d'anxiété généralisée, rappelle le quotidien

Mardi, au palais de justice de Mont-de-Marsan, pour le préjudice moral qu'elle a causé, elle a été condamnée à trois mois de prison avec sursis et l'obligation de verser 300 euros à son ex-mari et à sa nouvelle compagne.  


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info