Le Havre : quatre mineures interpellées après la diffusion d'une violente agression sur les réseaux sociaux

par V. F
Publié le 15 janvier 2024 à 19h53

Source : Sujet TF1 Info

Quatre mineures ont été placées en garde à vue lundi au Havre pour violence en réunion et menace de mort.
Le 9 janvier, elles avaient agressé une jeune fille au sortir d'un lycée et l'avaient contrainte à se dénuder.
Avant de diffuser la scène sur les réseaux sociaux.

"Sur Allah, arrête de pleurer, sale bouffonne" : les coups de pieds et les menaces qui s'abattent sur une lycéenne du Havre, le 9 janvier dernier, sont glaçants. La jeune fille est frappée à terre, puis sera contrainte de se dénuder, tandis que la scène est filmée et relayée sur les réseaux sociaux. 

Le phénomène du "happy slapping"

Ses bourreaux présumés, quatre mineures, ont été placées en garde à vue lundi 15 janvier pour violence en réunion, menace de mort ainsi que "captation et diffusion d'images à caractère pornographique" à l'encontre d'une autre mineure, a annoncé le parquet du Havre, assimilant les faits à un phénomène "appelé 'happy slapping'", une pratique consistant à filmer et à diffuser l'agression physique d'une personne.

Les quatre mineures placées en garde à vue sont "âgées de 15 à 16 ans" et cette garde à vue peut être prolongée jusqu'à mercredi matin, précise-t-on de même source. 

Une autre affaire, présentant des similarités et impliquant en partie le même groupe de mineures, a fait l'objet d'une plainte déposée le 8 janvier au commissariat du Havre, selon un communiqué du parquet. 


V. F

Tout
TF1 Info