Le père de Mohamed Merah de retour à Toulouse depuis un mois et demi

Le service METRONEWS
Publié le 1 juin 2015 à 7h53
Le père de Mohamed Merah de retour à Toulouse depuis un mois et demi

AFFAIRE MERAH - C'est ce qu'affirme lundi matin RTL. Le père du "tueur au scooter" n'aurait pas été entendu par les policiers sur les agissements de son fils, au grand dam de familles de victimes.

Son retour "n'est pas passé inaperçu" selon RTL. Mohamed Benalel Merah, le père de l'auteur des tueries de Montauban et de l'école juive Ozar Hatorah en mars 2012, a quitté l'Algérie il y a un mois et demi pour revenir s'installer à Toulouse, affirme la radio lundi matin. L'homme, qui voudrait faire renouveler sa carte de résident désormais périmée, "dispose d'un appartement à Bagatelle (un quartier populaire de Toulouse, ndlr) où tout le monde sait qui il est". Les policiers en particulier puisque dès son arrivée, souligne RTL, "un officier de la Police Judiciaire a pris contact avec lui au nom de la sous-direction anti-terroriste".

"Le père sait des choses"

Mais Mohamed Benalel Merah n'aurait pas été entendu sur les agissements de son fils. Albert Chennouf-Meyer, le père d'un soldat tué par Mohamed Merah, s'en offusque au micro de la radio. "Le père sait des choses, c'est pour cela qu'on ne veut pas l'entendre", soutient-il, réclamant un "mandat d'amené" à son encontre.

LIRE AUSSI >> Loïc Liber, rescapé des tueries de Mohamed Merah : "Je suis là et je me bats"
Albert Chennouf-Meyer réclame en particulier des explications sur de mystérieuses vidéos de Mohamed Merah que le père avait affirmé détenir, affirmant que son fils travaillait pour les services secrets.  Mohamed Benalel Merah, qui n'était plus proche de son fils et était retourné vivre en Algérie après avoir été condamné à deux peines de prison ferme en France, avait annoncé peu après sa mort vouloir porter plainte contre la France pour avoir "tué son fils".


Le service METRONEWS

Tout
TF1 Info