FAIT DIVERS - Les corps sans vie de Sarah Mazerolles et Julien Pérez-Piguet, deux étudiants Béarnais portés disparus depuis six jours, ont été retrouvés jeudi dans la Peugeot 206 à bord de laquelle ils avaient quitté l'Espagne pour regagner la France. Les deux jeunes ont eu un grave accident de voiture.

Après six jours de recherche intensive, les gendarmes ont retrouvé la Peugeot 206 blanche, avec, à son bord, les corps sans vie de Sarah Mazerolles, 21 ans et Julien Pérez-Piguet, 22 ans. Les deux jeunes Béarnais qui étudiaient la kinésithérapie à l'université de Saragosse (Aragon) étaient portés disparus depuis le 5 décembre . Ce jour-là, ils étaient censés rejoindre le Béarn d'où ils étaient originaires.

Selon nos informations, la Peugeot se trouvait à deux kilomètres environ de la frontière, côté français. "Le portable de Sarah Mazerolles avait borné pour la dernière fois côté espagnol, vendredi vers 20 heures. Depuis, plus rien. Les mobiles n'ont même pas eu le temps de borner côté français" a précisé une source proche de l'enquête à metronews jeudi soir. 

Les victimes ramenées sur Pau

C'est en contrebas d'une route de montagne au col du Pourtalet (Pyrénées-Atlantiques) que le véhicule a été découvert accidenté peu après 15 heures. "Les gendarmes étaient déjà passés par là mais n'avaient pas vu la voiture qui était recouverte de neige, a ajouté la source. La thèse de l'accident qui était privilégiée se confirme. La Peugeot a chuté de plusieurs dizaines de mètres, une quarantaine environ. Le choc a été très violent. Les deux jeunes ont dû mourir sur le coup".

En fin de journée, la Peugeot était sortie du ravin. Les deux corps des victimes, dégagés, devaient être ramenés sur Pau. Des examens médicaux vont être pratiqués

Mardi dernier, le parquet de Pau avait ouvert une enquête pour disparition inquiétante afin de retrouver les deux jeunes. La gendarmerie avait lancé un appel à témoins.


Aurélie SARROT

Tout
TF1 Info