La cour d'appel de Rouen a confirmé la révocation du bracelet électronique des époux Balkany.
Le couple avait bénéficié de cet allègement après sa condamnation pour fraude fiscale en mars 2020.
Ils iront purger leur peine en prison.

Isabelle et Patrick Balkany bientôt de retour en prison. La cour d'appel de Rouen a révoqué jeudi le placement sous bracelet électronique du couple, un aménagement de peine consenti en mars 2020 après sa condamnation pour fraude fiscale, selon une information confirmée à TF1 et LCI. La conséquence de cette décision à effet immédiat, qui confirme une décision du 17 décembre du tribunal d'application des peines d'Evreux, est que les époux Balkany seront incarcérés, a précisé la source au service police-justice de TF1 et LCI. 

Condamné à trois ans de prison, Patrick Balkany avait passé plusieurs semaines en prison avant de bénéficier de cette mesure d'aménagement de peine. Isabelle Balkany avait jusqu'ici échappé à la case prison. 

Une centaine d'incidents

Selon Le Figaro, la justice aurait relevé une petite centaine "d'incidents", notamment en raison de non-respect de leur assignation à résidence qui aurait fait sonner à de nombreuses reprises leurs bracelets. L'aménagement était également subordonné au règlement de la dette fiscale du couple. 

"Cette décision est une nouvelle illustration d’une justice symbole", ont réagi les avocats d'Isabelle Balkany dans un communiqué. "Âgée de 75 ans, dans un état physique et psychologique extrêmement dégradé, Isabelle Balkany a déjà tout perdu, au cours de cette procédure pénale qui aura duré près de dix ans : ses fonctions politiques, la quasi-intégralité de son patrimoine, son honneur. Et le nom des Balkany est devenu le catalyseur de l’opprobre publique, voire de la haine."

La défense de Patrick Balkany est dénoncé pour sa part "une décision inquiétante en droit et en fait", assurant que la situation médicale de l'ancien maire de Levallois est "toujours préoccupante". Une nouvelle demande d'aménagement de peine sera déposée "prochainement"

La procureure de Rouen a indiqué que les époux Balkany seraient convoqués par le parquet d'Evreux, auquel il appartiendra "d'organiser la poursuite de l'exécution de leur condamnation en établissement pénitentiaire". 


La rédaction, avec le service police-justice de TF1 et LCI

Tout
TF1 Info