DRAME - Le suspect a reconnu "être l'auteur du geste mortel", selon une source judiciaire, et sera présenté lundi au parquet d'Agen. La femme tuée, elle, serait la 53e victime de féminicide en France depuis le début de l'année.

Nouveau féminicide en France. Vendredi 11 juin, une femme âgée de 55 ans a été découverte tuée d'un coup de couteau à Armillac (Lot-et-Garonne). Le décès de la victime remonterait à quelques jours avant la découverte du corps. Son conjoint, qui a été arrêté samedi, a également été placé en garde à vue. 

L'homme a été interpellé par les gendarmes au Pays basque. Au cours de sa garde à vue, il a "être l'auteur du geste mortel", a indiqué une source judiciaire à l'AFP. Il sera présenté au parquet d'Agen lundi, a fait savoir la même source, ajoutant que le mis en cause sera "présenté lundi matin au parquet pour une ouverture d'information du chef d'homicide volontaire par conjoint".

France 3 précise que l'individu est inconnu de la justice, et n'avait jamais fait l'objet de condamnation ou de procédure judiciaire. Par ailleurs, il aurait affirmé en garde à vue que son geste était survenu durant une dispute. 

Vendredi, le collectif Féminicides par compagnons ou ex, de son côté, précisait que, selon son décompte, ce fait divers est le 53e meurtre de femme en France depuis le début de l'année.


MM

Tout
TF1 Info