Madrid : une famille démembrée retrouvée dans des sacs

Barbara Azaïs
Publié le 19 septembre 2016 à 12h28
Madrid : une famille démembrée retrouvée dans des sacs

Source : SIPA

L'essentiel

DRAME - Une famille brésilienne domiciliée près de Madrid, en Espagne, a été retrouvée démembrée dans la nuit de samedi à dimanche. Selon "El Mundo", aucune trace d'effraction n'a été constatée, ce qui pourrait signifier que la famille connaissait son agresseur.

Les autorités espagnoles ont fait une macabre découverte dimanche à Pioz, au nord-est de Madrid : quatre corps démembrés, ceux de "deux adultes et deux mineurs", ont été retrouvés dans une maison du village. Les deux enfants seraient  âgés "d'environ 4 ans et 1 an", selon une porte-parole de la Guardia Civil. Il s’agirait d’une même famille, a pour sa part précisé le maire de la commune, Ricardo Garcia Lopez. 

Comme le rapporte El Mundo, les morceaux de corps avaient été placés dans "cinq ou six sacs en plastique", eux-mêmes disposés au centre du salon et recouverts d’un liquide verdâtre. En ouvrant le premier, les autorités ont découvert un pantalon et le torse d’un homme, logiquement celui du père de famille. Comme le prévoit la loi, la police a attendu la venue d’un juge pour continuer à ouvrir les sacs. Ont donc été découverts deux adultes d’une quarantaine d’années, un petit garçon de 4 ans et une fillette d’1 an. Les morceaux de corps ont été emmenés à la morgue dans la nuit de samedi à dimanche vers 4h.   

Aucune trace d'effraction n'a été constatée

Si les circonstances de ce drame ne sont pas encore connues, la police n’exclut pas la piste du règlement de compte. Aucune trace d’effraction n’aurait été observée, ce qui laisse à penser que la famille connaissait le (ou les) assassin(s). D’origine brésilienne, celle-ci louait la maison depuis le mois de juillet, après avoir vécu dans le centre de Madrid. Plutôt discrète, selon ses voisins, elle n’avait pas pour habitude de s’éterniser dehors. Les autopsies des corps devraient permettre d’en savoir plus.