Maltraitance animale : l'homme qui avait traîné un chien à l’arrière d’une moto placé en détention

Alexandre DECROIX
Publié le 11 février 2018 à 12h28
Maltraitance animale : l'homme qui avait traîné un chien à l’arrière d’une moto placé en détention

Source : Capture d'écran

TORTURE – Attention : les images sont choquantes. Une vidéo montrant un jeune homme à moto en train de traîner de force un chien attaché une laisse provoque un tollé sur internet et les réseaux sociaux. Les associations de défense des animaux annoncent avoir porté plainte. La police s’est saisie de l’affaire. L'homme a été placé samedi en détention.

Insoutenable. Foule d’internautes avaient exprimé leur indignation et leur colère après la publication sur les réseaux sociaux d’une vidéo choquante montrant un jeune homme à moto, hilare, en train de traîner de force un chien attaché une laisse. Tournée à Bobigny (Seine-Saint-Denis), la séquence, initialement publiée sur Snapchat, a été vue des milliers de fois en l’espace de quelques heures.

VIDÉO - Blessée, elle survit près de trois jours dans la nature grâce à trois chiensSource : Sujet JT LCI
JT Perso

Les images sont d’une brutalité extrême. Tiré le long d’un trottoir sur des dizaines de mètres, le chien finit avec les pattes mutilées, comme en témoignent les nombreuses marques de sang laissées par ses coussinets sur la chaussée. 

Un supplice qui a provoqué l’ire des associations de défense des animaux. La Fondation 30 Millions d’Amis et One Voice ont ainsi annoncé le dépôt d’une plainte pour actes de cruauté, de torture et de barbarie. Alertée, la police a, quant à elle, indiqué s’être saisie de l’affaire.

Les protagonistes risquent 2 ans de prison et 30.000 euros d'amende

Un jeune homme de 20 ans soupçonné d'être l'auteur des faits a été placé en détention provisoire samedi, rapporte Le Parisien. Il a reconnu les faits.  Il risque la prison. Tout le monde se souvient, par exemple, du cas (très) médiatisé d’un chat, prénommé Oscar, dont le tortionnaire – qui s’était filmé jetant le félin à maintes reprises contre un mur – avait été condamné à un an de prison ferme

Maltraitance animale : une vidéo filmée dans un club canin fait scandaleSource : Sujet JT LCI
JT Perso

Une peine presque "clémente" au vu des sanctions maximales encourues. L’article 521-1 du Code pénal prévoit jusqu’à deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende pour "le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité".


Alexandre DECROIX

Tout
TF1 Info