Manifestations du 1er-Mai : que sait-on de la femme interpellée pour agression sur un pompier ?

Idèr Nabili avec le service police-justice TF1/LCI
Publié le 2 mai 2022 à 15h48
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

En marge de la manifestation parisienne du 1er-Mai, une femme a agressé un sapeur-pompier qui tentait d'éteindre un incendie.
Cette ancienne infirmière a été interpellée par les forces de l'ordre.
Que sait-on d'elle ?

Des images qui ont suscité l'indignation. Dimanche, en marge de la manifestation parisienne du 1er-Mai, plusieurs violences ont éclaté, y compris à l'égard des représentants de l'État. Alors qu'il tentait d'éteindre un incendie de palettes rue Alexandre-Dumas, proche de la place de la Nation, un sapeur-pompier a été agressé par une manifestante. La femme, à visage découvert, l'a bousculé pour l'empêcher d'éteindre l'incendie, avant de lui asséner deux coups avec la main sur son casque. Le soldat du feu n'a pas été blessé, a précisé le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, dans la soirée.

Connue pour deux faits de violence

La manifestante, qui portait ce jour-là un casque orange et un sac à dos et qui est présentée par le porte-parole du Syndicat Indépendant des Commissaires de Police (SICP) comme une" street-medic" (des volontaires qui apportent les premiers soins dans les manifestations), figure parmi les personnes interpellées, a également indiqué le locataire de la place Beauvau. De source syndicale à TF1/LCI, il s'agit d'une femme de 38 ans déjà connue au traitement d'antécédents judiciaires, les fichiers communs de la police et de la gendarmerie, pour deux faits de violence. 

Cette ancienne infirmière avait manifesté en 2021 contre l'obligation vaccinale des soignants, expliquant qu'elle avait démissionné. 

Lire aussi

Cette agression a été largement relayée sur les réseaux sociaux. "Honte à la sauvagerie", ont réagi les sapeurs-pompiers de Paris, qui ont dénoncé une agression "incompréhensible". De son côté, la préfecture de police a déploré une "scandaleuse attaque", tandis que la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France a réclamé que l'auteur des faits soit "puni".


Idèr Nabili avec le service police-justice TF1/LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info