Marché de Noël de Strasbourg : un couple blessé au couteau, un homme interpellé

A.S
Publié le 30 novembre 2022 à 18h35
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

Deux jeunes ont été blessés au couteau samedi sur le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin).
Ce couple d'étudiants a été visé alors qu’ils tentaient de rattraper un pickpocket.
Interpellé, le suspect a été mis en examen et placé en détention provisoire.

Quatre ans après la tragédie de 2018 au cours de laquelle le terroriste Chérif Chekatt a tiré des coups de feu, tuant cinq personnes et en blessant onze autres, la panique a pu gagner certains visiteurs du marché de Noël de Strasbourg samedi dernier. 

Ce jour-là, vers 21 heures, un couple d’étudiants a été la cible d'un pickpocket dans un restaurant du centre-ville de la commune du Bas-Rhin. Le malfrat, qui est reparti avec deux sacs appartenant à la jeune femme, a été rapidement géolocalisé dans le centre de la ville, dans le marché de Noël, grâce à son téléphone portable qui s'y trouvait. 

Le couple a immédiatement pris en chasse le pickpocket et, alors qu'il était en train de tenter de récupérer ses biens, a été blessé. "Le jeune homme, dont la minorité n’est pas confirmée, a porté un coup de couteau au compagnon d’une victime de vol qui tentait de l’interpeller. Blessée au visage, la victime a fait l’objet de treize points de sutures. Sa compagne a été légèrement blessée au niveau du cou lors des faits", indique la procureure de Strasbourg Yolande Renzi ce mercredi à TF1info confirmant une information des Dernières nouvelles d'Alsace.  

Lire aussi

Un "fait de droit commun" et non un acte terroriste

Alertés, les forces de l'ordre sont immédiatement intervenues et ont facilement retrouvé le suspect. 

"Le mis en cause a été interpellé par la suite en possession de nombreux objets volés. À l'issue de sa garde à vue, il a été présenté à un magistrat instructeur du chef de 'vol avec arme', il a été ensuite placé détention provisoire", nous précise la magistrate qui insiste sur le fait qu'il s'agit d'un "fait de droit commun" et non d'un acte terroriste. 

 


A.S

Tout
TF1 Info